Dans la 2ème circonscription d'Eure-et-Loir, rien n'était joué pour le député sortant Olivier Marleix (LR). En effet, il était au coude-à-coude avec Claire Tassadit-Houd (LREM) au premier tour des élections législatives : cette dernière cumulait 29,24% des voix tandis qu'il rassemblait 29,12% des suffrages.

Le député-sortant a finalement réussi à prendre de la hauteur à l'issue du second tour. Il comptabilise 59,38% des voix face à la candidate de la République en Marche qui rassemble 40,62%.

"Une très belle surprise"


« Être majoritaire à Dreux, c'est pour moi une très belle surprise », a confié Olivier Marleix à l'issue du second tour des élections législatives. « Je ne m'attendais pas à un aussi beau score. »

Un souhait de pluralité 


A l'occasion du débat sur la 2ème circonscription d'Eure-et-Loir pour le second tour des élections législatives sur notre antenne, Olivier Marleix avait exprimé son inquiétude au sujet de manque de transparence du gouvernement.

Ce contenu n'est pas compatible AMP.

Cliquez ici pour accéder au site mobile.


« Il faut de la diversité, de la pluralité à l'Assemblée nationale », martèle le député. « Beaucoup de personnes de tous bords, y compris des électeurs de gauche »  lui ont affirmé qu'ils ne souhaitaient pas l'hégémonie de la majorité présidentielle à l'hémicyle.

Maire d’Anet depuis 2008, Olivier Marleix a été membre de plusieurs cabinets ministériels, en collectivités territoriales et conseiller à la présidence de la République sous le mandat de Nicolas Sarkozy. En 2012, il est élu député dans la 2ème circonscription d'Eure-et-Loir.

► Retrouvez l'interview complète d'Olivier Marleix

Ce contenu n'est pas compatible AMP.

Cliquez ici pour accéder au site mobile.