24 heures du Mans : fortunes diverses pour les Chartrains

© Maxppp
© Maxppp

Les 24 heures du Mans ont vu la victoire de Porsche ce dimanche au terme de la mythique course d'endurance. Les deux pilotes chartrains engagés n'ont pas connu le même sort. Loïc Duval termine au pied du podium avec l'Audi n°7. Paul-Loup Chatin et l'Alpine ont dû abandonner.

Par Rémy Chidaine

L'Alpine A450b numéro 36 n'aura pas vu l'arrivée de l'édition 2015 des 24 heures du Mans. Peu avant 23 heures hier soir, Paul-Loup Chatin, le jeune pilote chartrain, file tout droit dans le bac à sable du virage de Mulsanne. Malgré un passage par les stands, le prototype ne repartira pas. Fin des espoirs d'une belle performance, l'année des 60 ans de la marque.



Une déception pour l'équipage français (Chatin, Panciatici, Capillaire) de l'écurie Signature, qui occupait alors la troisième position de la catégorie LMP2.







Le témoignage de Paul-Loup Chatin après sa sortie de route :

Témoignage Paul-Loup Chatin 24 heures du Mans

Duval au pied du podium


Loïc Duval, lui, sera bien allé au bout des éprouvantes 24 heures de course. Son Audi numéro 8, pilotée en compagnie du Brésilien Lucas Di Grassi et du Britannique Oliver Jarvis, termine à la quatrième place. Un temps sur le podium en fin d'après-midi hier, la voiture a été pénalisée par un accrochage, fatal à ses ambitions.



C'est finalement une autre marque allemande, Porsche, qui s'impose, en plaçant ses bolides numéros 19 (Bamber, Hülkenberg, Tandy) et 17 en tête, devant l'Audi numéro 7. 17e victoire pour le constructeur de Stuttgart (Allemagne), la première depuis 1998.

A lire aussi

Sur le même sujet

SUIVEZ LE DAKAR 2017 SUR FRANCETV SPORT

Dans les coulisses de la Maison du Parc Naturel Régional de la Brenne : ép.4

Près de chez vous

Les + Lus