Basket : et si Chartres créait la surprise cette saison ?

L'équipe de Chartres vise la cinquième place du classement de Nationale 1 cette saison / © France 3 Centre VDL
L'équipe de Chartres vise la cinquième place du classement de Nationale 1 cette saison / © France 3 Centre VDL

L’Union Basket Chartres Métropole a très bien démarré sa saison en championnat. Gros plan sur un club bien organisé évoluant en Nationale 1, équivalent de la troisième division.

Par Arnaud Moreau

Ils sont plusieurs centaines de fidèles à se rendre pour chaque match à la Halle Jean Cochet de Chartres. Des curieux, de fervents supporters ou de simples amateurs de basket. Chacun se régale cette saison « Une équipe qui joue bien, un beau spectacle » dit, l’œil brillant, ce supporter portant une écharpe du club. Ce mardi 7 novembre Chartres fait jeu égal avec Evreux, club de Pro B, l’échelon supérieur. Le public se régale.

Chartres évolue depuis sept ans en Nationale 1, l’équivalent de la troisième division.  A chaque rencontre, quarante bénévoles viennent préparer la salle et accueillir les spectateurs. « Notre plus belle récompense, c’est la victoire » dit en souriant Olivier Hermeuline, président du club depuis deux semaines.

Le club espère l'une des cinq premières places au classement


« Voir les gens prendre du plaisir, se dire qu’un jour des gamins de Chartres pourront intégrer cette équipe, c’est notre rêve »
Sur le banc de touche, l’entraîneur Sébastien Lambert s’agite, apostrophe ses joueurs, l’arbitre. Il peut s’appuyer sur un staff technique complet doté notamment d’un kiné et d’un manager général.
« Nous visons le top 5 cette saison » explique l’entraîneur. « Le club est bien structuré, avec un organigramme complet. L’équipe est homogène et complémentaire. Si on continue comme ça on aura un rôle à jouer dans les play-offs, au printemps prochain. »

Sur le terrain, ses joueurs bataillent mais craquent dans les ultimes minutes. Une défaite 83 à 91 qui n’a rien de déshonorante. Le meneur Romain Olivier ne cache pas sa déception, à l’image de son équipe, c’est un battant. « Nous avons une équipe de bons gars cette saison, cela fait cliché de dire cela, mais nous savons nous dire les choses, ça permet de progresser. »
Rendez-vous donc en fin de saison pour voir où en sera l’équipe. Il y a de fortes chances qu’elle se situe à l’une des cinq premières places. Classement synonyme de réception lors des play-offs.

Voir le reportage d'Arnaud Moreau et Etienne Breil
portrait de l'UB Chartres Métropole
gros plan sur l'équipe de l'UB Chartres Métropole, club évoluant en Nationale 1, l'équivalent de la 3eme division masculine - France 3 - Arnaud Moreau ; Etienne Breil ; Pascal Ngankam


Sur le même sujet

portrait de l'UB Chartres Métropole

Près de chez vous

Les + Lus