Eure-et-Loir : les difficultés de l'accessibilité des personnes handicapées

© France 3 Centre-Val de Loire
© France 3 Centre-Val de Loire

La journée mondiale du handicap se déroule ce lundi 9 octobre. En 2017, la question de l'accessibilité se pose toujours pour ceux qui se déplacent en fauteuil roulant. Exemple avec les résidants du foyer Bourgarel en Eure-et-Loir, partis faire les magasins à Chartres.

Par FB avec Vanessa Etienne

Ce lundi 9 octobre, c'est la journée du handicap. Si les établissements recevant du public doivent garantir l'accessibilité aux personnes à mobilité réduite, en pratique cela n'est pas toujours le cas. 

Dans le centre-ville de Chartes, les résidants du foyers Bourgarel d'Eure-et-Loir se déplacent en fauteuil roulant. Ils ont décidé de faire les magasins pour s'acheter de nouveaux vêtements. Cependant, dès l'entrée dans une boutique, un premier obstacle est rencontré : une marche. "Il aurait fallu une rampe", regrette Pascal Kaczmarczy, qui se déplace en fauteuil. 

Très peu de boutiques sont équipées comme elles le devraient. "Il y a des magasins qui sont petits donc on ne peut pas y accéder. D'autres n'ont pas leur porte d'entrée assez grande donc on ne peut pas passer avec les fauteuils."

Des déplacements ou des gestes du quotidien comme faire ses courses, deviennent des parcours du combattant. De nombreux obstacles sont rencontrés par les personnes en situation de handicap.

"Quand elles partent dans un lieu qu'elles ne connaissent pas, qu'elles prennent pour la première fois, elles ne sont jamais sûres de pouvoir en revenir ou aller jusqu'au bout", explique Catherine Labbey, chef de service au foyer Bourgarel.

En Eure-et-Loir, plus de 136 000 personnes sont à mobilité réduite.

Sur le même sujet

Dreux : des salariés de Sodexo bloquent l'entrée de l'entreprise

Près de chez vous

Les + Lus