Le député Philippe Vigier a animé son dernier Conseil municipal à Cloyes sur le Loir avec émotion

Philippe Vigier député de la 4e circo d'Eure et Loir réagit à son dernier conseil municipal en tant que maire de Cloye sur le Loir / © F3 CVDL
Philippe Vigier député de la 4e circo d'Eure et Loir réagit à son dernier conseil municipal en tant que maire de Cloye sur le Loir / © F3 CVDL

Il l'avait annoncé dès la campagne des législatives. Philippe Vigier quitte sa mairie de Cloyes sur le Loir après 16 ans dans le fauteuil de maire. Réélu député d'Eure-et-Loir en juin dernier, il doit désormais respecter la loi sur le non cumul des mandats.

Par Fabienne Marcel

Si Philippe Vigier a toujours été opposé au non cumul des mandats, il se plie à la nouvelle loi. Son choix s'est porté vers l'Assemblée Nationale, mais c'est avec émotion que Philippe Vigier lâche son écharpe tricolore de maire de Cloyes sur le Loir qu'il portait depuis 2001 . Pour autant, il n'abandonnera pas sa commune. Il reste conseiller municipal.

Le député UDI eurélien est un homme de terrain, un homme qui aime le contact avec ses administrés. L'émotion était donc forte pour ce dernier conseil municipal qui s'est tenu à Cloyes sur le Loir ce lundi 4 septembre 2017.

ITW Philippe Vigier régit à son dernier conseil municipal en tant que maire de Cloye sur le Loir


Un personnalité locale importante

Philippe Vigier, 59 ans, est une personnalité locale et nationale importante. Président du groupe UDI à l'Assemblée nationale depuis 2014 et biologiste de formation, il est élu maire de Cloyes-sur-le-Loir pour la première fois il y a 16 ans. Il était  à son troisième mandat. Il a été conseiller régional du Centre et président du groupe UDF de 1998 à 2014. Elu député UDI de la quatrième circonscription d'Eure-et-Loir en 2007, il cumulait depuis son mandat de maire et son mandat de député. 
 


Très attaché à la ruralité, il avait taclé Emmanuel Macron lors des législatives en juin 2017 avec le tweet ci-dessous.
 

"Rendons sa grandeur à la ruralité, en Français"  est une boutade directement lancée au président Macron. Cette citation est une référence au slogan de campagne utilisé par des politiciens américains (Make our America great again).
« C'est un message que le président de la République doit entendre. C'est le signe aussi que je serai dans une opposition constructive. »  a expliqué Philippe Vigier à l'issue du second tour des législatives.

« On a fait une campagne de terrain où on a voulu mettre en avant le thème de la ruralité qui souffre et j'ai porté un message très fort. »

Didier LePape et Etienne Breil ont suivi sa dernière journée de maire 
 

 

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Enquêtes de région : une ferme d'avenir

Près de chez vous

Les + Lus