Cyclisme : Paris-Tours, 120 ans d'existence

L'année dernière, l'Italien Matteo Trentin a remporté l'édition 2015 / © Guillaume Souvant / AFP
L'année dernière, l'Italien Matteo Trentin a remporté l'édition 2015 / © Guillaume Souvant / AFP

La dernière classique de l'année constitue un excellent test grandeur pour les sprinteurs avant le championnat du monde, dimanche prochain, au Qatar. L'épreuve a 120 ans d'existence.

Par JB avec AFP

Cyclisme : Paris-Tours, 120 ans d'existence
La course créée en 1896 a 120 ans d'existence ce qui en fait l'une des plus anciennes du calendrier. - France 3 Centre VDL

Pour cette 110e édition, la course partira pour la première fois de son histoire depuis la ville de Dreux (Eure-et-Loire). Le départ a lieu ce dimanche à 10h50 pour une arrivée avenue de Grammont à Tours. La course créée en 1896 a 120 ans d'existence ce qui en fait l'une des plus anciennes du calendrier.

Un test avant le Qatar

Cette année, la course a été rallongée d'une vingtaine de kilomètres pour la faire passer à 252 kilomètres et correspondre au format du championnat du monde (257 km). Il se déroulera le 16 octobre, à Doha, au Qatar. A une semaine de cette échéance, les sprinteurs notamment Mark Cavendish, Tom Boonen, le français Arnaud Démare se jaugeront une dernière fois sur les routes de Paris-Tours.

Tout plaide pour une arrivée sous forme de sprint massif au bout de la longue avenue du centre-ville de Tours. "Avec la très bonne initiative prise par l'organisation d'augmenter le nombre de kilomètres et de changer la fin du parcours en prévision des Mondiaux à Doha, ça devrait arriver groupé", anticipe Marc Madiot, manager de la FDJ.

L'année dernière, l'Italien Matteo Trentin a remporté l'édition 2015 qui était de seulement 231 kilomètres.


► Retrouvez les horaires de passage dans votre ville sur le site officiel.
      
           

Sur le même sujet

L'Eco d'Ici: les faïenceries de la Loire, s'adapter ou disparaître

Près de chez vous

Les + Lus