Dreux : à la rentrée 2017, il n'y aura pas plus de 12 élèves par classe de CP

© France 3 Centre-Val de Loire
© France 3 Centre-Val de Loire

C'était l'une des promesses phares d'Emmanuel Macron : réduire le nombre d'élèves par classe dans les zones d'éducation prioritaires. A la rentrée, il n' aura pas plus de 12 élèves par classe de CP afin de lutter contre l'échec scolaire. En Eure-et-Loir, seule Dreux est concernée.

Par FB avec Sanaa Hasnaoui

Fin juin, Jean-Michel Blanquer, le ministre de l'Éducation nationale, a annoncé quatre mesures « pour bâtir l'école de la confiance ».

L'une d'elles concerne le dédoublement des classes de CP en zone d'éducation prioritaire +, dès le mois de septembre 2017. Cela concerne 2.500 classes de CP en France. En Eure-et-Loir, seule Dreux est concernée. En deux mois, il a fallu aménager 11 classes dans 8 écoles primaires.

« On sera prêt à la rentrée, même si c'était un peu précipité », reconnaît Gérard Hamel, maire de Dreux (LR).

Le coût des travaux s'élève à 70.000 euros et parmi les dépenses les plus importantes, l'achat de vidéo projecteur. Il permettra de faciliter l'apprentissage dans toutes les classes de CP.

L'éducation nationale a clairement affiché sa volonté de donner la chance à tous les élèves de réussir, peu importe le lieu géographique ou l'origine sociale. La classe de CP est fondamentale, écrire lire sont les premières bases l'apprentissage au premier degré.

Les classes de CE1 pourraient, dès l'année prochaine, subir les mêmes changements. D'autres travaux seront alors envisagés avant la fin de l'année 2018.

Sur le même sujet

Une loirétaine lance un appel au don de moelle osseuse

Près de chez vous

Les + Lus