Eure-et-Loir : 33 personnes sont mortes sur les routes en 7 mois

© France 3 Centre-Val de Loire
© France 3 Centre-Val de Loire

Le bilan de la sécurité routière en Eure-et-Loire s'alourdit. 33 personnes ont perdu la vie sur la route au cours des sept derniers mois, dont 3 au cours du weekend du 14 juillet. Les routes du département sont considérées comme les plus dangereuses de la région depuis le début de l'année 2017.

Par Flora Battesti

Le week-end du 14 juillet, 3 jeunes ont perdu la vie dans deux accidents grave, portant ainsi à 33 le nombre de morts sur les routes depuis le début de l'année dans le département d'Eure-et-Loir. 


Un vigilance renforcée pendant les vacances



"Le week end prochain, les forces de l'ordre seront omniprésentes sur tout le territoire de l'Eure-et-Loir pour, à l'occasion des grands départs en congés, contrôler les conduites à risques", informe Christophe Lanteri, directeur du cabinet de la préfète d'Eure-et-Loir. "Il faut que chacun prenne conscience des repsonsabilités que l'on a au volant, et que tout le monde soit vigilant. Ce n'est pas normal que le bonheur des vacances se transforme encore trop souvent en drames familiaux de la route."


Des zones à risques



La gendarmerie et la police travaillent conjointement pour augmenter les contrôles durant les vacances sur les routes départementales comme la RN10 et RN 154 où les chocs sont frontaux ainsi que sur les autoroutes.

"A la sortie de la région parisienne, jusqu'à la barrière de péage de Saint-Arnoult, la vitesse est régulée, réduite. De la fatigue s'instaure aussi et dès que l'on passe cette barrière de péage il n'y a plus d'obstacle, donc il y a un relâchement et les gens ont tendance à s'endormir", explique Patrick Jouannes, Commandant de l'escadron départemental de sécurité routière de l'Eure-et-Loir (EDSR).

Des points de contrôles sont annoncés sur les applications et les GPS, demandant ainsi au conducteur plus de vigilances sur la route. Le dimanche 16 juillet, 16 personnes étaient positives à l'alcool dont 7 avaient un taux supérieur à 0,50 g par litre de sang. Cinq jeunes conducteurs ont perdu leur permis.

A lire aussi

Sur le même sujet

La Maison du Parc Naturel Régional de la Brenne : ép. 3/4

Près de chez vous

Les + Lus