Nogent-le-Rotrou : le personnel de l’hôpital réclame le retour du directeur

Une partie du personnel de l'hôpital de Nogent-le-Rotrou manifeste devant l'établissement / © Arnaud Moreau
Une partie du personnel de l'hôpital de Nogent-le-Rotrou manifeste devant l'établissement / © Arnaud Moreau

Une partie du personnel hospitalier de Nogent-le-Rotrou en Eure-et-Loir manifestait ce samedi 27 Mai. Une centaine de personnes réclamait le retour du directeur de l'établissement. Ce dernier a été licencié alors que les résultats de l’hôpital sont jugés bons par le personnel.

Par Amélie Rigodanzo

D'habitude lorsque les salariés d'un hôpital manifestent, ils en veulent à la direction. Ce samedi 27 mai à Nogent-le-Rotrou, c'est l'inverse, les manifestants déplorent le départ du directeur de l'établissement. Loic Pennanech, présent depuis 10 ans, a été poussé vers la sortie.

Selon le personnel, la gestion de l'hôpital est bonne et se fait dans le dialogue. Les déficits ont été réduits. Les patients viennent même parfois de Chartres pour se faire soigner ici, en ophtalmologie par exemple. Tout serait en grande partie lié au directeur et à sa gestion.

"Ca a permis de passer à 125 actes ambulatoires au début à 2200 actes l’année dernière. Ça a aussi permis de développer la chirurgie ambulatoire dans el domaine de l’ophtalmologie notamment. On a 3 ophtalmologistes qui consultent mais qui font aussi des interventions. On a fait 500 ou 600 cataractes l’année dernière... ", Énumère Violetta Jauriac, médecin urgentiste.

350 personnes travaillent dans ce petit hôpital. Il dépend, comme Châteaudun et la Loupe, de celui Chartres. Cette bonne gestion de l'établissement de Nogent susciterait des jalousies. C'est ce que croient les manifestants qui voient dans ce départ une intervention de la direction de l'hôpital de Chartres. Celle-ci n'a pas pu être contactée. Loic Pennanech n'était pas du sérail et paierait aujourd'hui ses méthodes.

Même les patients ont un point de vue sur le renvoi du directeur, c’est notamment le cas de Lucien Hallier : "Je connais cet hôpital depuis une dizaine d’années. Il était au bord du gouffre. Il a été très bien redressé. On voit l’évolution. Et badaboum ! Tout s’arrêterait parce qu’on veut changer l’homme de la situation ? C’est aberrant !", S’étonne-t-il.

Le personnel craint pour la survie de l'établissement et fait circuler une pétition. Un mouvement de grève est prévu dès lundi prochain

Nogent-le-Rotrou : le personnel de l’hôpital réclame le retour du directeur

 

Sur le même sujet

Dans les coulisses de la Maison du Parc Naturel Régional de la Brenne : ép.4

Près de chez vous

Les + Lus