Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Fusillade au lycée de Grasse : quelles mesures de sécurité pour les établissements du Centre-val de Loire ?

© France 3
© France 3

La sécurité des établissements scolaires en question après la fusillade dans un lycée de Grasse. Qui en a la charge ? De qui dépend la sécurité des établissements? 

Par France 3 Centre VDL

De qui dépend la sécurité des établissements?

Pour les lycées, c'est la région Centre-Val de Loire. Pour les collèges, c'est le département et pour les écoles primaires et maternelles, c'est la mairie.  

Depuis les attentats de 2015, les écoles orléanaises ont, par exemple, été équipées de visiophones, d'autres ont vu leurs portails réhaussés. Dans les prochains mois, toutes les écoles de la cité johannique seront dotées d'une alerte intrusion. 

La sécurité représente un budget colossal pour les différentes collectivités

  • Le département du Loiret va, par exemple, provisionner 1,5 million d'euros pour 2018. 
  • 5,5 millions d'euros seront investis par la région Centre VDL dans les prochaines années. Ils serviront à l'achat de nouveaux portails, de tourniquets, à l'installation de système de video-surveillance et de verrous automatiques. 


En matière de sécurité, le rectorat a son mot à dire ? 

La lutte contre le terrorisme est une priorité absolué du gouvernement et le rectorat se doit d'appliquer les consignes sur le terrain. 
Un exemple : chaque année, tous les établissements doivent organiser trois exercices de sécurité dont un exercice attentat-intrusion. 
En guise de prévention, les élèves sont fortement incités à se familiariser avec les premiers gestes qui sauvent

Tous ces dispositifs sont en lien de façon permanente avec les forces de l'ordre et la préfecture. 
 

Sur le même sujet

SUIVEZ L'ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE 2017 SUR FRANCE INFO

Une ruche pédagogique installée à Orléans

Près de chez vous

Les + Lus