Internet : attention aux arnaques aux sentiments !

La publication de la gendarmerie d'Indre-et-Loire sur sa page Facebook / © DR
La publication de la gendarmerie d'Indre-et-Loire sur sa page Facebook / © DR

On les appelle des arnacoeurs : ce sont des spécialistes des arnaques au sentiment. Ils agissent en ligne, sur les sites de rencontres et très rapidement vous demande de leur envoyer de l'argent.

Par Cl.M.

Sur l'Internet, les escrocs agissent aussi sur les sites de rencontres.

En Indre-et-Loire, ils sont parvenus à extorquer jusqu'à plusieurs dizaines de milliers d'euros à des internautes. Ces escrocs sont des « arnacoeurs » , que l'on appelle aussi des "brouteurs", bref des spécialistes des arnaques aux sentiments.

Comment procèdent-ils ?

C'est assez simple. Comme l'explique la gendarmerie d'Indre-et-Loire sur sa page Facebook, "votre contact vous déclare sa flamme au bout de 2 jours", il ou elle "travaille à son compte dans l'import export et doit se déplacer à l'étranger", "sa webcam ne marche jamais", donc impossible de voir que l'escroc ne ressemble pas à sa photo de profil, et puis rapidement, il demande à dialoguer ailleurs que sur le site, "comme ça il n'a pas à payer l'abonnement au site de rencontres et ne craint pas de se faire exclure" et il ou elle "vous demande de l'argent en urgence et vous êtes le ou la seule personne au monde à pouvoir l'aider". 

Pas de statistiques

La gendarmerie ne dispose pas de statistiques sur le nombre de personnes victimes de ces arnacoeurs, mais elle explique que certaines personnes ont été extorquées de plusieurs dizaines de milliers d’euros. De l’argent, bien sûr, que l’on ne revoit jamais.

"Il est très délicat, voire impossible de remonter ses escroqueries, car l’argent transite par différents sites à l’étranger, notamment sur le continent africain", explique la gendarmerie d'Indre-et-Loire.

Il convient donc de faire comme cet internaute qui a réagi à la publication de la gendarmerie sur Facebook en expliquant avoir refusé la demande d’une demoiselle… et depuis, plus de nouvelles.
La réaction d'internautes aux arnacoeurs / © FTV
La réaction d'internautes aux arnacoeurs / © FTV

La réaction d'internautes aux arnacoeurs. / © FTV
La réaction d'internautes aux arnacoeurs. / © FTV


Sur le même sujet

Manifestation de policiers à Orléans

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés