Le SDF réduit en esclavage en Indre-et-Loire “toujours hospitalisé en psychiatrie”

Image d'illustration / © F3 Centre-Val de Loire
Image d'illustration / © F3 Centre-Val de Loire

Un SDF réduit en esclavage pendant 5 ans, près de Descartes en Indre-et-Loire, est toujours hospitalisé en psychiatrie, selon le procureur de Tours, Jean-Luc Beck. Le couple, mis en examen pour traite d'êtres humains ce lundi 31 juillet, nie les faits.

Par Flora Battesti avec AFP

Un couple de gens du voyage sédentarisés près de Descartes, en Indre-et-Loire, soupçonné d'avoir réduit en esclavage un SDF pendant cinq ans, a été mis en examen pour traite d'êtres humains, a indiqué, lundi 31 juillet, le procureur de la République de Tours.

La victime présumée, un homme âgé de 59 ans, "est en pleine décompensation après ce qui lui est arrivé et est toujours hospitalisé en psychiatrie", a indiqué le procureur, Jean-Luc Beck. Ce n'est que la semaine dernière que le quinquagénaire a porté plainte. 


150.000€ d'amende, 7 ans de prison



Le couple nie les faits, assurant avoir voulu "rendre service" en recueillant le SDF en 2012, a indiqué le procureur. Placés sous contrôle judiciaire jeudi 27 juillet après leur mise en examen, l'homme et la femme encourent une peine de sept ans de prison et 150.000 euros d'amende, a précisé le magistrat.

A lire aussi

Sur le même sujet

Bourges : partez avec la rédaction pour une visite de la ville avec l'une de ses habitantes

Près de chez vous

Les + Lus