Les chercheurs du laboratoire "nutrition, croissance et cancer "de l'Université François Rabelais de Tours travaillent sur les cancers du sein, colorectaux, de la prostate et de l'ovaire. 

Ils ont été récompensés par le prix Ruban Rose Avenir 2017 pour leur découverte : certaines protéines seraient impliquées dans le développement de cellules cancéreuses. 

L'équipe s'intéresse principalement aux lipides provenant de l'alimentation et qui peuvent prévenir le développement des cancers. Leurs recherches ouvrent des pistes pour de nouveaux traitements. "Les stratégies que nous développons sont à la fois une stratégie pharmacologique, c'est développer des molécules qui vont spécifiquement cibler ces protéines dans les cellules cancéreuses", détaille le docteur Sébastien Roger, responsable de projet laboratoire "Nutrition, croissance et cancer". "Mais c'est aussi développer une stratégie alimentaire puisque l'on sait que les lipides qui nous intéressent régulent l'activité de ces protéines."

►Sujet complet réalisé par Patrick Ferret, Luc Perot, Philippe Gay

Ce contenu n'est pas compatible AMP.

Cliquez ici pour accéder au site mobile.