Sénatoriales : la guerre pour la succession de Serge Babary est ouverte à Tours

Serge Babary, maire LR de Tours - Indre-et-Loire - 2016 / © GUILLAUME SOUVANT / AFP
Serge Babary, maire LR de Tours - Indre-et-Loire - 2016 / © GUILLAUME SOUVANT / AFP

Les élections sénatoriales ont lieu dimanche 24 septembre. En Touraine, le maire LR de Tours, Serge Babary est candidat. S'il est élu, l'un de ses trois adjoints pourrait lui succéder : Xavier Dateu, Thibault Coulon ou Christophe Bouchet. 

Par Ch.L/B.Bruère

A moins que d'ici là, un 4e prétendant ne sorte du chapeau. Une chose est sure pour l'instant, il n'y a aucun candidat officiel. Les postulants avancent masqués mais entretiennent en même temps une très mauvaise ambiance dans les couloirs de la mairie; ce qui a le don d'agacer fortement le 1er magistrat de la ville.

Les 3 favoris :

Xavier Dateu / © Twitter Xavier Dateu
Xavier Dateu / © Twitter Xavier Dateu

 

  • Xavier Dateu, adjoint aux sports à la mairie de Tours. Selon nos informations, il tiendrait la corde pour succéder à Serge Babary. Xavier Dateu, connaît très bien Tours et ses quartiers même les plus populaires. Au début de sa carrière, il a commencé aux côtés de Jean Royer, l’ancien maire charismatique de Tours (Maire de 1959 à 1995). Depuis plusieurs mois, il a plutôt bien gérer les rapprochements de clubs sportifs malgré la baisse des subventions même si la communication avec le Tours Football Club semble à l'arrêt.
    Sûr de son fait, il a annoncé à certains observateurs de la vie politique locale qu’il aurait déjà les signatures de conseillers municipaux...mais avec lui, il vaut mieux se méfier, il y a parfois un décalage entre la théorie et la réalité.
    Ses défauts : il n’est pas conseiller à la Métropole..et ne tiendrait pas toujours ses promesses.
     
  • Thibault Coulon / © Twitter Thibault Coulon
    Thibault Coulon / © Twitter Thibault Coulon

     
  • Thibault Coulon. L’adjoint à l’économie est reconnu pour son travail : c'est est un bosseur, un homme de dossiers. Il s’est occupé avec un certain succès du dossier MAME pour aider et soutenir l’économie numérique dans l'ancienne imprimerie du même nom. Il a également resserré les liens avec la grande rivale voisine, Orléans. 

    Ses défauts: il s’est mis à dos une partie du personnel de la mairie et est considéré par certains comme un peu top à droite.

  • Christophe Bouchet / © PHOTOPQR/LA NOUVELLE REPUBLIQUE
    Christophe Bouchet / © PHOTOPQR/LA NOUVELLE REPUBLIQUE

     
  • Christophe Bouchet, l’ancien président de l’Olympique de Marseille, tente lui aussi de rassembler. L’adjoint au rayonnement de la ville se serait rapproché de Serge Babary ces dernières semaines. Il a fait partie du « G4 » en 2014, avec Thibault Coulon également, pour faire basculer la ville à droite en 2014. Il est depuis impliqué dans des dossiers stratégiques comme le tourisme de la ville, le projet Envies de Loire pour dynamiser les quais du fleuve ou encore le développement de la Cité de la Gastronomie

    Ses défauts : certains observateurs trouvent qu’il se disperse trop et qu’il ne travaillerait pas assez ses dossiers…

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Pizzaïolo berruyer se prépare aux championnats de France de pizza

Près de chez vous

Les + Lus