Tours : elles parcourent 300km à vélo pour prévenir du cancer du sein

A l'occasion d'Octobre Rose, une vingtaine de femmes ont relié Tours à Saint-Brévin à vélo, soit 300 kilomètres. / © Christelle Galand Photographies
A l'occasion d'Octobre Rose, une vingtaine de femmes ont relié Tours à Saint-Brévin à vélo, soit 300 kilomètres. / © Christelle Galand Photographies

Une vingtaine de femmes, qui ont été atteintes du cancer du sein, relient Tours à Saint-Brévin à vélo à l'occasion du mois de sensibilisation au dépistage. Elles atteindront leur destination ce vendredi 6 octobre, après avoir parcouru 300 kilomètres.

Par Flora Battesti

300 kilomètres à vélo pour prévenir du cancer du sein. C'est l'initiative l'Echappée Rose, lancée par l'antenne tourangelle de l'association Au sein des femmes. Elles sont une vingtaine à avoir chaussé leurs crampons pour relier Tours à Saint-Brévin, en Loire-Atlantique. 

L'objectif est de porter un message de prévention, mais pas seulement. "Nous avons toutes été atteintes d'un cancer", explique Christine Gaumain-Massé, la directrice de l'antenne. "Cette expérience permet de repenser sa vie pour éviter de retomber malade : avoir une bonne hygiène de vie en faisant du sport et en mangeant plus sain."




Bien évidemment, "nous ne sommes pas parties la fleur au fusil", ajoute Christine. Toutes les participantes ont commencé à s'entraîner au mois d'avril pour se préparer à cette aventure. "Certaines n'avaient plus enfourché leur vélo depuis 30 ans !" Il a fallu apprendre à faire des sorties longues pour avaler les kilomètres et surtout apprendre à rouler en groupe. "On peut lever la tête et profiter du beau paysage de la Loire."


Solidarité, entraide et générosité


Ce projet s'est inspiré de l'association chambérienne 4S (Sport Santé Solidarité Savoie) qui a proposé, pour la première fois en 2015, une escapade depuis Orléans à Saint-Brévin. Les participantes ne regrettent pas d'avoir entrepris cette aventure. "Tout le monde a la larme à l'oeil tous les jours", sourit Christine. "Il y a une vraie solidarité, une vraie entraide et beaucoup de générosité des personnes que l'on rencontre."


 

Sur le même sujet

Une loirétaine lance un appel au don de moelle osseuse

Près de chez vous

Les + Lus