Huit députés PS, un député PCF et deux députés LR sortants ont perdu leur siège en région Centre-Val de Loire. Face à la vague La République en Marche, les députés de gauche n’ont pas réussi à conserver leur place.

Lors du premier tour :
  • La députée socialiste Valérie Corre, qui avait remporté la 6ème circonscription du Loiret en 2012 face au candidat UMP Charles-Eric Lemaignen, n’a remporté que 15,99% des voix au premier tour. Elle a ainsi manqué sa place au second tour, derrière la candidate UDI-LR Alexandrine Leclerc (16,96%) et le candidat LREM Richard Ramos (35,43%).
     
  • Dans le Loir-et-Cher, le député PS sortant Denys Robillard a obtenu 13,85% des voix et a donc été battu dès le premier tour. Il avait remporté la 1ère circonscription du Loir-et-Cher en 2012 avec 51,90% des voix. Il a été doublé par Marc Fesnaud de La République en Marche (34,59% des voix au premier tour), vainqueur du second tour, et Michel Chassier, candidat du Front National (15,04% des voix au premier tour).
     
  • Dans l’Indre, deux députés sortants ont perdu leur circonscription dès le premier tour. Jean-Paul Chanteguet, socialiste et élu de la 1ère circonscription, n’a obtenu que 13,38% des voix. Battu par François Jolivet (LREM et 37,16% des voix au premier tour) et Mylène Wunsch (FN et 14,05% des voix au premier tour), Jean-Paul Chanteguet a perdu son poste de député de l’Indre qu’il occupait depuis 20 ans. Il avait d’abord été élu dans la 3ème circonscription de l’Indre entre 1988 et 1993, puis avait ensuite repris son poste en 1997. Il avait depuis toujours été réélu et était passé de la 3ème à la 1ère circonscription de l’Indre en 2012, suite au redécoupage régional.
     
  • La deuxième députée de l’Indre qui perd son poste est Isabelle Bruneau, socialiste également, députée de la 2ème circonscription depuis 2012. Elle a obtenu 12,68% des voix, derrière le candidat Front National Dominique Lanyi (15,01% des voix, éliminé dès le premier tour), le candidat Les Républicains Nicolas Forissier (24,39% des voix au premier tour) et la candidate La République en Marche Sophie Guérin (28,6% des voix au premier tour.
     
  • En Indre-et-Loire, le député PS de la 4ème circonscription Laurent Baumel est arrivé en troisième position avec 16,3% des voix. Il a été battu par Fabienne Colboc (LREM) avec 34,39% des voix au premier tour et Hervé Novelli (LR) avec 17,84% des voix au premier tour. Laurent Baumel avait été élu en 2012 face à Hervé Novelli.
Au premier tour, tous les députés sortants battus étaient candidats du Parti Socialiste.

Lors du second tour :
  • Dans le Cher, deux députés de gauche perdent leur poste. Nicolas Sansu, député du Parti Communiste sortant dans la 2ème circonscription, avait accédé au second tour en obtenant 24,4% des voix au premier tour. Avec 47,43% des voix au second tour, il s’est finalement incliné face à la candidate LREM Nadia Essayan qui a obtenu 52,57% des voix. Nicolas Sansu avait été élu en 2012 avec 100% des voix suite au retrait de la candidate socialiste à laquelle il était opposé.
     
  • Le député sortant de la 3ème circonscription du Cher Yann Galut (PS) a également perdu son poste. Il a remporté 49,08% des voix face au candidat LREM Loïc Kervran qui a récolté 50,92% des voix. Yann Galut avait été député de la 3ème circonscription du Cher entre 1997 et 2002 puis depuis 2012.
     
  • En Indre-et-Loire, trois députés sortants perdent leur poste au second tour. Dans la 1ère circonscription, Jean-Patrick Gille (PS) avait accédé au second tour en récoltant 15,14% des voix au premier tour. Avec 46,07% des voix au second tour, il laisse sa place au candidat LREM Philippe Chalumeau, élu avec 53,93% des voix. Jean-Patrick Gille était député de la 1ère circonscription d’Indre-et-Loire depuis 2007.
     
  • Dans la 2ème circonscription d’Indre-et-Loire, La députée Les Républicains Claude Greff a obtenu 43,14% des voix au second tour. Elle est battue par le candidat de La République en Marche Daniel Labaronne qui a obtenu 56,86% des voix. Claude Greff avait obtenu 21,16% des voix au premier tour ce qui lui avait permis d’assurer sa place au second tour. Elle avait été élue députée lors des législatives de 2012.
     
  • Dans la 3ème circonscription d’Indre-et-Loire, Marisol Touraine, députée sortante socialiste-divers gauche, a finalement été battue au second tour. Elle était arrivée en tête lors du premier tour avec 28,54% des voix, une belle avance sur sa concurrente Sophie Auconie (UDI) qui avait obtenu 20,02% des voix au premier tour. La tendance s’est inversée lors de ce second tour, Sophie Auconie a remporté 56,59% des voix et Marisol Touraine 43,41%. L’ex ministre de la Santé avait été élue pour la première fois en 1997, puis en 2007 et 2012.
     
  • Dans le Loiret, Serge Grouard (LR) perd la 2ème circonscription. Après avoir obtenu 27,76% des voix au premier tour derrière la candidate LREM Caroline Janvier (35,4% au premier tour), il a été battu au second tour en obtenant 48,77% des voix. Sa concurrente en a obtenu 51,23%. Serge Grouard était député depuis 2002 dans la 2ème circonscription du Loiret.
A l’issue du second tour, deux députés sortants Les Républicains, Serge Grouard dans la 2ème circonscription du Loiret et Claude Greff dans la 2ème circonscription d'Indre-et-Loire, sont finalement battus. Les députés sortants du Parti Socialiste, Marisol Touraine (3ème circonscription d'Indre-et-Loire), Jean-Patrick Gille (1ère circonscription d'Indre-et-Loire) et Yann Galut (3ème circonscrption du Cher), et le député sortant de Parti Communiste dans la 2ème circoncription du Cher, Nicolas Sansu, n’ont pas réussi à s’imposer notamment face aux candidats de La République en Marche.