Chambord : une baisse de la fréquentation en 2016, mais plus d'investissements

Photo d'illustration / © Pixabay
Photo d'illustration / © Pixabay

Le Château de Chambord fait le bilan de son année 2016, et il est meilleur que celui auquel ils s'attendaient. Inondations, tourisme national en baisse... La période de fin d'année a permis de limiter les dégâts.

Par A.B.


Le Château de Chambord a vu son taux de fréquentation baisser de 7% en 2016, mais ce n'est pas une mauvaise nouvelle. La crise du tourisme qui a touché toute la France liés aux attentats récents, a impacté les principaux sites touristiques et n'a pas épargné le célèbre château de François Ier. En 2015, 44% des visiteurs venaient de l'étranger, en 2016 ils étaient 36%. 

Une année 2017 pleine d'espoir


Les inondations survenues en juin dernier, ont fini de fragiliser Chambord. Le monument avait dû fermer pendant cinq jours alors qu'il était encerclé par les eaux. Mais la période des fêtes de fin d'année a fait revenir de nombreux touristes français et étrangers, qui ont eu la chance d'admirer les décorations et les illuminations de Noël. Une fréquentation qui n'a pas suffi à rattraper la baisse considérable de visiteurs, mais qui a permis de finir l'année sur un chiffre peu inquiétant.

L'année 2017 commence bien pour le Château de Chambord puisque les investissements ont fortement augmenté : 11 millions d'euros en 2016 contre 2 millions en 2010. Cela permettra, entre autres, de terminer l'aménagement du hall d'accueil et d'améliorer les parcs de stationnement. Mais c'est surtout l'assurance d'ouvrir au public les jardins à la française -tant attendus- le 21 mars 2017.



A lire aussi

Sur le même sujet

Enquêtes de région : la Maison du Parc

Près de chez vous

Les + Lus