Chambord : François Hollande inaugure les jardins du château

Le président de la République, François Hollande, était en visite, dimanche 19 mars, au château de Chambord. Accompagné de la ministre de la Culture, Audrey Azoulay, il a inauguré les jardins à la française du château.

François Hollande et la ministre de la culture Audrey Azoulay se sont rendus à Chambord, le 19 mars 2017 pour l'inauguration des jardins de Chambord. ©France 3 Centre-Val de Loire
C’est peut-être la dernière visite de François Hollande, en qualité de président de la République, en région Centre-Val de Loire. Dimanche 19 mars, il s’est rendu au château de Chambord pour inaugurer les nouveaux jardins à la française. A ses côtés, la ministre de la Culture, Audrey Azoulay, a également fait le déplacement à Chambord.

Dans son discours, François Hollande en a profité pour rappeler l’importance de la protection du patrimoine culturel français, face à la menace terroriste :

« Les monuments sont irréductibles à l’enfermement idéologique. Ils affirment la dignité, le travail de l’homme qui construit lui-même sa destinée. C’est sans doute la raison qui conduit, hélas, un certain nombre de fanatiques à détruire les œuvres de l’Humanité, le patrimoine, parce qu’ils sont conscients que, chaque fois qu’il y a une lumière qui vient du travail des hommes, c’est en contradiction avec leur vision effrayante du monde, a-t-il affirmé ».


Un chantier colossal


Cette inauguration marque la fin d’un chantier de trois mois. 600 arbres, 800 arbustes, 200 rosiers et 15.000 autres plantes ont été plantées sur 6 hectares pour réaliser ces jardins à la française. Situés sur la façade nord du château, ils ont été réalisés conformément aux plans de 1734.
Les nouveaux jardins à du château de Chambord sont accessible au public depuis le lundi 20 mars.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
chambord culture patrimoine châteaux de la loire françois hollande
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter