Disparition du capitaine Laurent Gross à Salbris : un corps retrouvé dans le Loir-et-Cher

L'officier du 41e régiment de transmissions de Douai (Nord) a disparu depuis le 30 juillet

Laurent Gross, 30 ans
Laurent Gross, 30 ans
 La Gendarmerie Nationale a été saisie depuis le  11 août 2017 de la disparition inquiétante Laurent Gross, 30 ans. 

Officier du 41e régiment de transmissions de Douai (Nord), il a disparu le 31 Juillet 2017 dans la région de Salbris dans le Loir-et-Cher. Quelques jours avant il avait été localisée dans le département du Nord (59).


Un corps a été découvert par des chasseurs dans une sapinière du Loir-et-Cher

A-t-on retrouvé le capitaine Gross ? Lundi 16 octobre après-midi, dans une sapinière de Salbris (Loir-et-Cher), un corps a été découvert par des chasseurs. Son état n'a pas permis de déterminer son identité, mais il pourrait s'agir de l'officier, spécialiste des transmissions.


L'hypothèse d'un suicide privilégiée

Selon nos confrères du Parisien, Laurent Gross est passé par Paris et pour une raison inconnue, il a gagné Salbris, une commune longée par l'autoroute A 71, dans laquelle il n'avait apparemment aucune raison d'aller. Là, son téléphone a été localisé pour la dernière fois. Pour l'armée, cette «désertion» a pris une tournure inquiétante, le militaire étant habilité au secret-défense. Initialement conduite par le parquet de Paris, l'enquête dépend désormais de celui de Blois.

Le procureur de la république, Frédéric Chevalier privilégie l'hypothèse d'un suicide, mais rien n'est écarté. Le procureur de Blois a ordonné un examen anatomopathologique pour déterminer les circonstances de la mort. 

Le capitaine Gross, mathématicien de haut niveau, vivait un peu en marge de son unité mais était considéré comme un bon élément. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter