Loir-et-Cher : balisage sur le tracé de l'ancienne ligne de démarcation... Ne pas oublier

© L. Perot
© L. Perot

Dans le cadre des commémorations du 8 mai, la commune de Faverolles-sur-Cher, en Loir-et-Cher, a posé un balisage sur l'ancien tracé de la ligne de démarcation. L'inauguration a été célébrée en cette date anniversaire de la fin de la seconde guerre mondiale.

Par Ch. Chapiotin, avec Patrick Ferret et Luc Perot

Le 8 mai 1945, la seconde guerre mondiale se termine officiellement, au lendemain de la capitulation, sans condition, de l'Allemagne nazie. De nombreuses commérations ont eu lieu à travers toute la France, y compris bien-sûr en région Centre-Val de Loire.

A noter, une célébration un peu spéciale organisée en Loir-et-Cher, à Faverolles-sur-Cher, près de Montrichard. Quatre panneaux, retraçant le balisage de la ligne de démarcation pendant la seconde guerre mondiale, ont été inaugurés. Celle-ci séparait alors Montrichard, en zone occupée, de Faverolles-sur Cher, en zone libre.

© L.Perot
© L.Perot


C'est un étudiant, Pierrick Chilloux, qui a pris l'initiative de mettre en place ce balisage, destiné à ne pas oublier notre Histoire. L'idée lui est venue en discutant avec des personnes qui ont vécu cette période douloureuse :

L'objectif est de faire en sorte d'intéresser les gens, de rendre actuel quelque chose qui a peut-être été oublié.



1er juillet 1940,  Faverolles-sur-Cher, un poste de contrôle français est installé à l'entrée de la zone libre. 8 mai 2017, bon nombre de personnes qui ont vécu cette période douloureuse se souviennent et partagent. Camille, est venu avec son ausweis, son laissez-passer, pas si simple à obtenir. D'autres se souviennent de cette jeune fille en photo sur son vélo, ils la connaissent, elle habite toujours près d'ici. Forcément, l'émotion est palpable, les souvenirs remontent.


Pas question de passer de Faverolles-sur-Cher à Montrichard sans ce précieux sésame. / © L. Perot
Pas question de passer de Faverolles-sur-Cher à Montrichard sans ce précieux sésame. / © L. Perot

Le poste allemand était installé à quelques centaines de mètres au nord, à l'entrée de la zone occupée, peu avant Montrichard. Officiellement, la ligne de démarcation a disparu en 1943, lorsque les allemands ont pris le contrôle de tout le territoire, mais en réalité les contrôles se sont poursuivis et même intensifiés jusqu'à la fin de la guerre. Ne jamais oublier...

Le reportage de Patrick Ferret et Luc Perot, monté par François Belzault:

Balisage sur le tracé de l'ancienne ligne de démarcation


Sur le même sujet

Une loirétaine lance un appel au don de moelle osseuse

Près de chez vous

Les + Lus