Gien : la foire aux antiquités et à la brocante sous haute surveillance

Des mesures de sécurité renforcées sur les manifestations / © N. Lemaire
Des mesures de sécurité renforcées sur les manifestations / © N. Lemaire

L'événement, qui se déroule durant tout le week-end attire de nombreux visiteurs, et un peu moins d'exposants cette année. La préfecture du Loiret a exigé des mesures de sécurité renforcées, qui sont une contrainte pour certains. 

Par Christelle Chapiotin

En cette période de sécurité renforcée, organiser des manifestations devient parfois une véritable gymnastique. En plus du coût supplémentaire engendré par les différentes mesures mises en place, il peut s'avérer compliqué pour les organisateurs de  respecter conjointement les consignes des uns, et les demandes des autres.

Ainsi par exemple sur la traditionnelle foire aux antiquités et la brocante de Gien. Cette année, la préfecture du Loiret et les gendarmes souhaitaient, en plus de la mise en place des habituels blocs de béton, éloigner les véhicules des brocanteurs de leurs stands.

Ces derniers estiment ne pas pouvoir travailler sans disposer de leur camionnette à proximité, certains exposants se sont  d'ailleurs désistés en début de semaine, d'où l'inquiétude de l'organisateur Michel Bedu sur la pérénité de la manifestation. Stéphane Dosne et Nathanaël Lemaire l'ont rencontré ce samedi 19 août.

Mesures de sécurité renforcées sur les manifestations
La sécurité renforcée peut mettre en péril l'existence de certaines manifestation, comme la foire aux antiquités et à la brocante de Gien - S. Dosne, N. Lemaire, J. Bénard

La 50ème foire aux antiquités et à la brocante se déroule les 19 et 20 août à Gien, dans le Loiret, sur l'esplanade du Berry, 5000 personnes sont attendues.



Sur le même sujet

L'Eco d'Ici: les faïenceries de la Loire, s'adapter ou disparaître

Près de chez vous

Les + Lus