Loiret : La faïencerie de Gien emploie 10% de travailleurs handicapés

© France 3 Centre-Val de Loire
© France 3 Centre-Val de Loire

Dans le cadre de la semaine pour l'emploi des personnes handicapées, nous nous sommes intéressés à la faïencerie de Gien, dans le Loiret, qui emploie 10% de personnes en situation de handicap.

Par Flora Battesti

La faïencerie de Gien, dans le Loiret, emploie 10% de travailleurs handicapés. Des postes leur sont spécialement adaptés. Un siège de ce type coûte 7 600€. "Le travailleur handicapé a autant de droit que le travailleur sans hadicap. L'entreprise doit assurer leur emploi", soutient Eric Brient, le directeur industriel. 

Il faut savoir que l'association de gestion du fonds pour l'insertion professionnelle des personnes handicapées (Agefiph) a pris en charge à 80% le coût de cette installation. "Ce sont des investissements qui peuvent être coûteux donc c'est important que l'on intervienne pour compenser", explique Aurélie Laforêt, membre du Agefiph. "Mais c'est important de montrer que l'on ne finance pas tout car l'entreprise doit être aussi à coeur dans le financement du poste."

Que dit la loi ?


La loi dit qu'une entreprise de 20 salariés doit embaucher au minimum 6% de personnes handicapées. Cependant, en France, les chiffres de 2014 du taux de personnes handicapées ne sont pas très bons : le secteur public emploie 4,9% de travailleurs handicapés et le privé 3,6%.

Quelles sanctions ? 


Les entreprises qui ne se plient pas à la loi doivent payer des contraventions auprès de l'Agefiph. Le montant varie en fonction du nombre d'employés :
- De 20 à 199 : 3.868€ brut
- De 200 à 749 : 4.835€ brut
- Plus de 750 : 5.802€ brut

Sur le même sujet

La Maison du Parc Naturel Régional de la Brenne : ép. 3/4

Près de chez vous

Les + Lus