Le musée de la chasse à Gien inauguré ce samedi par Valéry Giscard d'Estaing

© France 3 Centre-Val de Loire - Julien Bernier
© France 3 Centre-Val de Loire - Julien Bernier

Après 4 ans de travaux, le château de Gien, édifié au XVe siècle a rouvert ses portes le 22 avril dernier. Une visite inaugurale du château-musée est organisée ce samedi 24 juin. L'invité d'honneur est l'ancien président de la République, Valéry Giscard d'Estaing.

Par Fabienne Marcel

C'est Frédéric Néraud, vice-président du Conseil départemental, et Christian Bouleau, maire de Gien, qui l'ont annoncé. L'ancien président de la République, Valéry Giscard d'Estaing est présent ce 24 juin pour inaugurer le musée de la chasse de Gien. 

Féru de chasse, Valéry Giscard d’Estaing la pratiquait chez lui, en Auvergne, mais aussi à Rambouillet et à l’international. 

Dans une interview à nos confrères du Figaro il déclarait en 2013 à propos de la chasse :

La chasse est souvent une solitude.

 

"Chasser est un sport, on peut marcher des dizaines de kilomètres en pistant un animal. Mais le vrai plaisir est celui procuré par la nature. La chasse est souvent une solitude, et on se retrouve parfois seul face à la forêt. En Afrique, j'ai vu la planète telle qu'elle devait être depuis les origines. C'est vrai que le chasseur est dans une relation étrange avec les animaux : on ne tue plus pour la nourriture, l'industrie s'en charge désormais. Alors, quand un grand animal tombe, on éprouve une sensation de nostalgie, une émotion triste. Tous les chasseurs connaissent ce sentiment curieux."

Le musée de la chasse de Gien : 4 ans de travaux pour un coût de 9 millions d'euros

Le musée a été entièrement repensé. La thématique principale reste la chasse associée à l'histoire et à la nature en val de Loire. Seulement 10% des 15 000 œuvres seront présentées dans une quinzaine d'espaces. 
Hugues Saury, Président (LR) du conseil départemental du Loiret :

C'est un château qui est situé à Gien, entre forêt d'Orléans et forêt de Sologne. Gien c'est un peu la porte d'entrée des chateaux de la Loire? Et donc il y a une véritable carte touristique à jouer.

A lire aussi

Sur le même sujet

L'Eco d'Ici: les faïenceries de la Loire, s'adapter ou disparaître

Près de chez vous

Les + Lus