Loiret : à 95 ans, il fait un saut en parachute

René, 95 ans s'est envoyé pour la quatrième en l'air à Saint-Denis de l'hôtel dans le Loiret / © CCO
René, 95 ans s'est envoyé pour la quatrième en l'air à Saint-Denis de l'hôtel dans le Loiret / © CCO

René Bonneville, 95 ans... la tête sur les épaules et les pieds bien ancrés au sol s'est offert son quatrième saut en parachute. Un saut à 4000 mètres d'altitude et une chute libre de 40 secondes

Par Elsa Cadier

Loiret : à 95 ans, il saute en parachute
René Bonneville, 95 ans s'est offert son quatrième saut en parachute à Saint-Denis de l'Hôtel dans le Loiret - EPCOL

Images EPCOL
 

95 ans, 4.000 mètres d'altitude et 40 secondes de chute libre

René Bonneville, 95 ans s'est lancé de 4.000 mètres d'altitude d'un avion, au dessus de Saint-Denis-de-l'hôtel dans le Loiret en tandaem avec un instructeur de l'EPCOL (l'Ecole de Parachutisme du Centre Orléans Loiret), pour un saut en parachute de quarante secondes. Un saut un tout petit peu mouvementé à l'atterrissage où il faut légèrement courir. Mais tout s'est bien passé.


"Je suis heureux en l'air"

René n'en est pas à son premier puisqu'il signe là son quatrième essai. Pourtant, il ne sait pas s'il recommencera, mais avec lui tout est possible : "Moi ça me prend comme ça d'un seul coup", dit-il euphorique après l'atterrissage. "Il n'y a pas d'âge dans tout", rajoute le nonagénaire en riant encore grisé par l'altittude. Et quand on lui demande pourquoi il expérimente la chute libre, il répond tout simplement : "Je suis heureux en l'air. J'aime ça, mais je sais pas pourquoi". Tant qu'il y a du plaisir... 

Où faire du parachutisme en Centre-Val de Loire ?


Sur le même sujet

Enquêtes de région : la Maison du Parc

Près de chez vous

Les + Lus