Mobilisation : une pétition pour le maintien du projet de lycée à Châteauneuf-sur-Loire

Parc de Chateauneuf sur Loire (Loiret) / © DR
Parc de Chateauneuf sur Loire (Loiret) / © DR

Nous vous en parlions il y a quelques jours. Le Conseil régional du Centre-Val de Loire et le Rectorat ont annoncé que la construction du lycée initialement prévu ne se fera pas. La douche froide pour les habitants qui sont bien décidés à rester mobiliser.

Par Fabienne Marcel

François Bonneau, président de la Région Centre-Val de Loire et Katia Beguin, Rectrice de l’Académie d’Orléans-Tours, ont tenu une conférence de presse ce mercredi 18 octobre pour présenter les résultats des études pour la localisation de nouveaux établissement scoalires. Il y aura un nouveau lycée en Eure-et-Loir et un nouveau lycée dans le Loiret, dans l'Est-Orléanais plus précisément.

Le Rectorat, après une analyse des effectifs des enfants scolarisés actuellement en primaire et collège, a donné un avis conforme pour l’implantation d’un lycée sur le secteur Epernon-Maintenon et un avis non-conforme pour l’implantation d’un lycée à Châteauneuf-sur-Loire.

La nouvelle a fait l'effet d'un coup de massue dans la commune du Loiret. Tout était prêt à Châteauneuf-sur-Loire pour accueillir ce nouveau lycée.  Le terrain de 5 hectares, préempté il y a déjà 3 mandats se trouvait à proximité de la future gare Châteauneuf-Orléans et de la voie rapide. L'établissement devait absorber les 1350 élèves attendus d'ici 2026 sur le Loiret, ils provenaient en majorité d'Orléans Métropole, d'où cette décision a argumenté Catherine Münsch-Masset, vice-présidente à l'éducation au conseil régional.

Mobilisation générale


Pas décidée à baisser les bras, Florence Galzin maire DVD de Châteauneuf a l'intention de faire appel de cette décision auprès du Ministère de l'Education nationale.

De leur côté, les habitants ne comptent pas non plus en rester là. Ils ont fait une pétition en ligne. Dans ce document, les habitants s'insurgent contre "l'abandon du projet de lycée à Châteauneuf sur Loire est une catastrophe pour tout un bassin de vie mais surtout pour beaucoup de personnes: les lycéens qui doivent subir des temps de trajets beaucoup trop long et les familles qui doivent financer des internats sans en avoir forcément les moyens.

Ce choix de la Région et du Rectorat accentue la marginalisation des zones rurales et péri-urbaines du Loiret au profit de la métropole Orléanaise.

L'égalité républicaine est aussi remise en cause: est-il normal que des élèves subissent jusqu'à 2h de transport par jours pour étudier ? Est-il normal que des familles se retrouvent obligés de payer un internat pour leurs enfants afin de leur permettre d'étudier dans des conditions dignes ?". 

Mis en ligne le 20 octobre, la pétition a déjà recuilli 1284 signatures. On peut également y lire les commentaires des signataires, comme Yoann Pothain qui écrit : 

Stop à l’élitisme permanent ! Ce lycée a tout à fait sa place à Châteauneuf et seule des raisons de dictât politique ont conduit à l'arrêt du projet.

"2h de transport par jour, sauf si l'élève est à l'internat (ce qui n'est pas toujours le cas car le lycée Jacques Monod est souvent demandé, et qu'il y a une ligne reliant chateauneuf et St Jean de Braye), c'est beaucoup trop." a réagit Nolan Priol. Ou encore le témoignage de Jolan Roux :  "Je signe car comme souvent les grandes métropoles concentrent tous les services, de moins en moins reparti, au risque de faire des populations de leur peripherie des gens marginalisés."

La pétition sera remise au Conseil Régional Centre Val de Loire et au Rectorat de l'académie Orléans-Tours

► Pour voir la pétition cliquez ICI 

A lire aussi

Sur le même sujet

L'interview du président de la Région Centre-Val de Loire

Près de chez vous

Les + Lus

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne