A 46 ans, une orléanaise se lance le défi de participer au trophée Roses des Sables

Rose Gouesbault et son 4x4
Rose Gouesbault et son 4x4

C'est son premier rallye. A 46 ans, Rose Gouaisbault part à l’assaut des pistes marocaines en octobre prochain. Elle participe au trophée Roses des Sables, un rallye-raid 4x4 à but humanitaire et 100 % féminin.

Par Isabelle Racine

Cap sur l’aventure


Rosemary Gouaisbault, que tout le monde appelle Rose, est esthéticienne. Elle est à la tête d’un institut de beauté en plein centre d’Orléans. A la voir aux petits soins pour ses clientes (mais aussi ses clients !) dans cet environnement de douceur et de bien-être, de calme aussi, on ne l’imagine pas au volant d’un 4x4. Et pourtant, après son métier, c’est sa seconde passion. Son mari lui a donné le virus : il y a quelques années, ils partent faire un raid 4x4, traversent l’Andalousie et le Portugal. Au bout du 2ème jour, il lui passe le volant… elle ne le lui rendra plus !
Dans quelques mois, elle quittera son institut et sa vie orléanaise, le temps d’une parenthèse. Elle participera avec Annie, une amie d’enfance, au rallye « Roses des Sables ». Un raid 100 % féminin qui se court au Maroc. Le défi n’est pas que sportif, il est aussi humanitaire. L’objectif est d’aider 3 associations « La Croix Rouge Française», «Le Cancer du Sein, parlons-en» et «Les Enfants du Désert».
Chaque équipage doit apporter 10 kilos de nourriture sèche pour la Croix Rouge et 50 kilos de produits d’hygiène, des livres, des vêtements, des jouets pour «Les Enfants du Désert».


Un défi pour Rose


Participer à ce rallye, c’est un défi pour Rose. Cette femme de 46 ans, mère de 2 garçons de 16 et 6 ans, avance dans la vie avec détermination. Elle a toujours un projet d’avance en tête, un peu à l’image de son parcours professionnel.
Avant de gérer son institut de beauté, biochimiste de formation, elle a travaillé pendant 13 ans en recherche et développement de produits cosmétiques pour de grands parfumeurs. Même si elle aime son métier, elle éprouve le besoin de se rapprocher de « l’humain ». Elle se met en tête de reprendre un institut de beauté et ainsi associer ses connaissances scientifiques au besoin de pratiquer des soins. Elle reprend alors le chemin des études, obtient un BTS d’esthéticienne et un diplôme de naturopathe.


Budget : 12 000 euros


En octobre prochain, elle sera sur les pistes marocaines. Avant cela, il a fallu boucler le budget. Participer au rallye coûte 12 000 euros. Elle a donc démarché des entreprises, trouvé des sponsors et recueilli des dons auprès du public.

Opération « Mon nom sur le capot » pour emmener le public dans le désert


Pour sensibiliser le public et recueillir des dons, Rose et sa co-pilote ont lancé l’opération « mon nom sur le capot. «L’idée c’est d’habiller le 4x4 avec les noms ou les prénoms des donateurs » (10 euros pour un mot, 20 euros pour 2, 40 euros pour toute la famille).


Association "La Boussole Rose"


A quelques mois du départ, le budget est déjà quasiment bouclé. Rose et Annie pensent même aller au-delà des 12 000 euros. Avec l’association qu’elles ont créée pour l’événement, « la boussole rose », elles espèrent pouvoir faire une action  supplémentaire lors de cette course : « Notre rêve serait d’offrir encore plus et de faire un don médical remarquable »

Rendez-vous au Maroc du 11 au 22 octobre pour suivre ce défi humanitaire et sportif !

Sa page Facebook
Son site 
Contact : laboussolerose@gmail.com

Trophée Roses des Sables
Portrait de la loirétaine Rose Gouaisbault - France 3 Centre Val de Loire - Isabelle Racine / Aurélie Darblade


Sur le même sujet

SUIVEZ LE DAKAR 2017 SUR FRANCETV SPORT

La Maison du Parc Naturel Régional de la Brenne : ép. 3/4

Près de chez vous

Les + Lus