Barrage Ligue 2/National : Orléans remporte l'aller dans la douleur face à Paris FC

Orléans le 28/04/2017 Football Domino's Ligue 2 US Orleans contre Red Star Gomis et Makhedjouf / © PHOTOPQR/REPUBLIQUE DU CENTRE- Pascal Proust ;
Orléans le 28/04/2017 Football Domino's Ligue 2 US Orleans contre Red Star Gomis et Makhedjouf / © PHOTOPQR/REPUBLIQUE DU CENTRE- Pascal Proust ;

Orléans (18e de L2) a battu le Paris FC (3e de National) 1 à 0 en barrage aller d'accession à la Ligue 2, ce mardi 23 mai, au stade Charlety à Paris. Le retour aura lieu dimanche dans le Loiret.

Par Flora Battesti

Orléans a pris une option pour rester en Ligue 2 la saison prochaine grâce à sa victoire sur le terrain du Paris FC (1-0), ce mardi 23 mai, en barrage
aller, mais que ce fut dur pour l'équipe qui a terminé 18e de L2.

Un arbitrage vidéo défavorable à l'USO


Si l'équipe du Loiret est bien placée pour se maintenir, elle est aussi entrée dans la petite histoire en devenant le premier club pro en France à se voir refuser un but à cause de la vidéo. A la 33e minute, alors que Livio Nabab poussait un centre de Romain Armand au fond des filets, Clément Turpin décidait de faire appel à l'assistance vidéo alors que son arbitre de touche n'était pas intervenu.

Verdict: but logiquement refusé pour un hors-jeu du centreur au départ de l'action. Hormis ce fait de jeu inédit dans un match de clubs en France, la première période était terne et sans relief entre deux équipes maladroites.
Au retour des vestiaires, Joël Sami débloquait la situation pour les Orléanais d'une tête sur un corner tiré par Pierre Bouby (49e). Ce but avait le mérite d'enfin débrider une rencontre endormie, malgré son fort enjeu pour les deux équipes.

Les Parisiens entamaient le siège du but de Thomas Renault, impeccable, et Orléans procédait en contre. A la 71e, l'expulsion du défenseur central et buteur Sami pour un tacle très dangereux sur Louis Bongongui transformait la rencontre en attaque-défense.

Les avant-centres parisiens faisaient cependant preuve de trop de maladresse pour revenir au score. Les joueurs de Réginald Ray, troisièmes de National, vont devoir réaliser un exploit sur le terrain d'Orléans dimanche pour retrouver la L2 un an après l'avoir quittée.

Sur le même sujet

Une loirétaine lance un appel au don de moelle osseuse

Près de chez vous

Les + Lus