Didier Nourault, nouveau président du directoire de l'Orléans Loiret Basket

Didier Nourault, micro à la main, a présenté son projet "objectif 2020" lors d'une conférence de presse. / © Ch. Chapiotin
Didier Nourault, micro à la main, a présenté son projet "objectif 2020" lors d'une conférence de presse. / © Ch. Chapiotin

Issu du milieu du rugby, il a d'ailleurs été entraineur au RC Orléans, Didier Nourault veut redynamiser le club et fédérer un maximum de personnes autour du basket. 

Par Ch. Chapiotin

Didier Nourault, bien connu dans le monde du rugby, est le nouveau président du directoire de l'Orléans Loiret Basket, relegué cette saison en Pro B après 11 ans au plus haut niveau. Il souhaite apporter son expérience du sport professionnel et aider le club à rebondir.
Didier Nourault, à gauche, aux côtés de Michel Martin, président du conseil de surveillance / © Ch. Chapiotin
Didier Nourault, à gauche, aux côtés de Michel Martin, président du conseil de surveillance / © Ch. Chapiotin


Le "sportif " au coeur du projet


Certains l'ont connu entraineur du RC Orléans, Didier Nourault est un compétiteur, et il place l'aspect sportif au coeur de son projet. Dans sa tâche, il est accompagné  par deux anciens sportifs de haut niveau, membres du comité de surveillance. Philippe Pezet, ancien joueur de l'OLB, connait le club et son environnement depuis des années, Soufiane Sankhon, ex-champion international de karaté a également l'expérience du fonctionnement et de l'organisation du haut niveau. 

Un trio de sportifs pour redynamiser le club. De gauche à droite, Didier Nourault, Soufiane Sankhon, et Philippe Pezet. / © Ch. Chapiotin
Un trio de sportifs pour redynamiser le club. De gauche à droite, Didier Nourault, Soufiane Sankhon, et Philippe Pezet. / © Ch. Chapiotin


Le trio veut fédérer un maximum de monde autour du club et du basket. Pour cela, un responsable des opérations sportives, qui devra former un vrai binôme avec le futur entraîneur va être recruté à temps plein. L'entraineur en question n'est pas encore connu, les négociations se poursuivent, tout devrait être figé entre la fin du mois de juin et le début du mois de juillet. Sur le terrain, seuls trois joueurs sont encore sous contrat, donc le capitaine Kyle McAlarney.



Objectif 2020

Retrouver le plaisir et l'envie, à force de travail et de rigueur, l'objectif est de retrouver l'élite d'ici 2020, date à laquelle devrait être livrée la future grande salle de l'agglo orléanaise, pensée en partie pour le basket. En attendant, l'OLB devra bien négocier le début de saison en Pro B, avec confrontation face aux voisins de l'ADA Blois. Promus à ce niveau, les Loir-et-Chériens étaient à un cheveu de disputer les playoffs pour la montée...

Compte-rendu de la conférence de presse, avec les interventions de Didier Nourault, nouveau président du directoire, et de Michel Martin, président du conseil de surveillance.

Un nouveau président pour Orléans Loiret Basket



Antoine Eito au Mans

Parmi les joueurs qui quittent le club, Antoine Eïto, qui vient tout juste de signer au Mans, où il avait déjà évolué en 2012, 214 et 2015, la nouvelle a été annoncée par le club sarthois ce mercredi 23 mai.
Eïto (1,86 m), meneur-arrière gaucher de 29 ans, s'est engagé jusqu'en 2019 avec le MSB. Parti dans le Loiret pour augmenter son temps de jeu, il y avait été choisi pour le All-Star Game dès décembre 2015, terminant la saison avec la 12e évaluation des Français (12,3), 7ème passeur et 5ème intercepteur de la Pro A.
Victime d'une blessure au pied gauche en novembre, après six journées, sa dernière saison a été écourtée de trois mois, mais il a tout de même fini meilleur passeur (4,22) et intercepteur (1,67) français de la division.

Sur le même sujet

Une loirétaine lance un appel au don de moelle osseuse

Près de chez vous

Les + Lus