Faculté d'Orléans : le conseil d'administration vote un budget rectificatif à l'équilibre

L'université d'Orléans accuse 12 millions d'euros de déficit / © France 3 Centre-VDL
L'université d'Orléans accuse 12 millions d'euros de déficit / © France 3 Centre-VDL

Le conseil d'administration de l'université d'Orléans a adopté ce vendredi un budget rectificatif 2016 à l'équilibre. Une première étape de 1,5 millions d'euros pour renflouer le trou de 12 millions d'euros.

Par Elsa Cadier

La Faculté d'Orléans au bord de la faillite

Le 7 octobre dernier, Ary Bruant, président de l'université d'Orléans tirait le signal d'alarme en dénonçant un déficit de 12 millions d'euros, creusé par la gestion "légère" de son prédécesseur Youssoufi Touré (aujourd'hui en poste en Guyane).
Ce vendredi, le Conseil d'administration s'est réuni et a adopté un budget rectificatif 2016 à l'équilibre. Un coup de rabot d'1,5 million d' Euros dans les dépenses de l'université d'ici la fin de l'année. Cela n'exclut pas pour autant une éventuelle mise sous tutelle.
Ary Bruand, président de l'université d'Orléans depuis juin 2016 / © France 3 Centre-VDL
Ary Bruand, président de l'université d'Orléans depuis juin 2016 / © France 3 Centre-VDL

C'est un budget où on revient à l'équilibre, mais il faudra aller plus loin pour revenir à une situation soutenable. Ce n'est que le début. Nous allons vers deux à trois années compliquées, mais qui sont nécessaires, nous dit Ary Bruant.


Les votes

24 pour
2 contre
8 abstentions

Parmi les abstentionnistes figurent les représentants des étudiants de l'UNEF.
Selon Guillaume Jouanneau, président de l'UNEF, "Il va forcément y avoir des dégradations des conditions d'études avec ce budget. Donc on ne peut pas voter pour. Mais on ne peut pas voter contre non plus parce que c'est la première fois qu'il y a une transparence dans l'université d'Orléans. "

Prochaine étape : le budget prévisionnel sera examiné le mois prochain.

A lire aussi

Sur le même sujet

L'Eco d'Ici: les faïenceries de la Loire, s'adapter ou disparaître

Près de chez vous

Les + Lus