Open d'Orléans : une semaine internationale de tennis

Des simples et des doubles de niveau international / © Ch. Chapiotin
Des simples et des doubles de niveau international / © Ch. Chapiotin

Le 13ème Open d'Orléans, Internationaux de tennis ATP, bat son plein actuellement au palais des sports de la ville, avec un nouvel ambassadeur en la personne de Nicolas Escudé. Pierre-Hugues Herbert, vainqueur l'an passé, est présent pour défendre son titre.

Par Christelle Chapiotin

En quelques années, l’Open d’Orléans est devenu un rendez-vous tennistique incontournable du calendrier mondial de l’ATP (l'Association des joueurs de Tennis Professionnels). Beaucoup de joueurs se disent séduits par le tournoi du Loiret, qui est par ailleurs le plus important des 157 tournois en catégorie Challenger, le 61ème tournoi mondial et le 16ème tournoi ATP Indoor au monde toutes catégories.

Même s'il n'a pas évolué en tant que joueur sur l'Open, Nicolas Escudé considère le court orléanais comme un écrin, et il a volontiers accepté de devenir l'autre ambassadeur du tournoi, avec Sébastien Grosjean, fidèle de l'épreuve.

Les deux ambassadeurs de l'Open d'Orléans, Sébastien Grosjean et Nicolas Escudé / © Ch. Chapiotin
Les deux ambassadeurs de l'Open d'Orléans, Sébastien Grosjean et Nicolas Escudé / © Ch. Chapiotin

Une organisation rodée


Pour cette 13ème édition, Didier Gérard, directeur de l'Open, est comme toujours entouré de trois salariés et de responsables bénévoles qui oeuvrent en coulisses pour la réussite du tournoi, en collaboration avec 180 bénévoles, qui travaillent chacun dans des domaines bien précis, tels que l'accueil des joueurs et du public, la billetterie, les transports, la restauration et l'accueil VIP.

Restauration public et bénévoles, beaucoup de monde à l'ouvrage, au service et à la fabrication des sandwiches / © Ch. Chapiotin
Restauration public et bénévoles, beaucoup de monde à l'ouvrage, au service et à la fabrication des sandwiches / © Ch. Chapiotin

Sur les courts, 30 juges de ligne se succèdent toutes les 45 minutes. Ils ont été désignés par l'ATP, et validés par la FFT, la Fédération Française de Tennis.

Un clin d'oeil également aux 30 ramasseurs de balles, élèves du Collège Léon Delagrange à Neuville-aux-Bois, qui sont présents sur le tournoi depuis 2005. Au sein de l'établissement, c'est un véritable projet pédagogique auquel participent de nombreux jeunes, et pas seulement sur le plan tennistique.

Ramasseurs et arbitres sur les courts pour le bon déroulement des matches / © Ch. Chapiotin
Ramasseurs et arbitres sur les courts pour le bon déroulement des matches / © Ch. Chapiotin

Plusieurs Français à l'affiche


32 joueurs pour un titre, dont Pierre-Hugues Herbert, le tenant du titre, qui est présent pour défendre ses chances. Parmi les autres Français présents, Nicolas Mahut, son partenaire de double en coupe Davis. Paul-Henri Mathieu est également de la partie, tout comme Julien Benneteau, ou encore le local de l'épreuve, Stéphane Robert, joueur montargois, licencié au club de l'AAJ Blois, opposé d'entrée de jeu à l'Argentin Horacio Zeballos, 65ème joueur mondial, tête de série n°1 du tournoi.
 

Nicolas Mahut, chouchou du public, aux côtés de son ancien entraîneur, Nicolas Escudé / © Ch. Chapiotin
Nicolas Mahut, chouchou du public, aux côtés de son ancien entraîneur, Nicolas Escudé / © Ch. Chapiotin

L'Open d'Orléans, à suivre jusqu'au 1er octobre au palais des sports de la ville. Les 1/4 de finale sont programmés ce vendredi 29 septembre à partir de 13h, 1/2 finale le lendemain dès 14h, finales, de double et de simple le dimanche 1er octobre.
 

 Match d'exhibition avec Stéphane Houdet

Le champion paralympique de tennis fauteuil, récent vainqueur de l'US Open, sera sur le court entre orléanais entre les deux demi-finale ce samedi 30 septembre face à Nicolas Escudé, nouvel ambassadeur du tournoi, ancien n°2 français et n°17 mondial.


 

Une journée à l'Open d'Orléans

 

Sur le même sujet

Une loirétaine lance un appel au don de moelle osseuse

Près de chez vous

Les + Lus