La rentrée d'Olivier Carré, le maire d'Orléans : ses chantiers prioritaires

© F3 CVDL
© F3 CVDL

Nous sommes allés à la rencontre des maires des six grandes villes de la région pour balayer avec eux cette rentrée, et évoquer les politiques mises en place dans leur ville concernant le tourisme, l'emploi, et d'autres thématiques qui vont changer le quotidien de leurs administrés.  

Par Claire Courbet, Fabienne Marcel

Pour ce premier entretien, c'est Olivier Carré, le maire d'Orléans, et aussi président d'Orléans Métropole qui nous a reçu dans son bureau pour parler de sa rentrée, ses chantiers prioritaires pour les Orléanais.


Faire d'Orléans une des 10 villes qui comptent en France

"J'aborde cette rentrée dans un état d'esprit constructif. Alors je sais que c'est à la mode, mais aussi, on a eu une séquence très dense dans le 1er semestre. On est passé en communauté urbaine, en métropole, après la signature du décret par le Premier ministre


"On part avec un certain nombre d'atouts, mais aussi des handicaps. L'idée, c'est donc de faire les bons choix aussi bien en équipement public qu'en partenariat. Le temps de la réflexion est fini, aujourd'hui, on est dans la mise en œuvre. Cette mise en œuvre elle se fait avec par exemple avec CO'MET."

CO'MET est le futur multiplex d’Orléans, réunissant salle de sports, palais des congrès, parc des expos et Zénith.

CO'MET, un projet unique à 100 millions d’euros

 

Interives et son téléphérique parmi les chantiers prioritaires 

L'autre projet ambitieux c'est la création du quartier Interives avec son fameux téléphérique qui fait grincer quelques dents. Rien que pour le coût du projet... Il s'élève à 14,7 millions d'euros hors taxes, dont 3,4 millions d'euros de subventions publiques. Ce téléphérique fait pour l'heure toujours l'objet d'une enquête publique. Après la mise en service du téléphérique de Brest en novembre 2016, Orléans deviendra alors la deuxième ville de France à disposer d'un transport urbain par câble. Un projet que le nouveau président d'Orléans Métropole défend :
"Les détracteurs du téléphérique ne connaissent pas vraiment cette technologie. C'est un mode de transport présent dans des grandes capitales européennes", explique Olivier Carré. 

Olivier Carré s'exprime sur Interive et le téléphérique

Ce projet prévoit également à l’horizon 2035 de créer, à la place d’anciennes friches industrielles, un nouveau centre de vie et d’activités au nord d’Orléans et à proximité de la gare des Aubrais. Une nouvelle dimension et une attractivité renforcée pour la métropole orléanaise qui proposera alors plus de 3 000 nouveaux logements et 200 000 m2 d’activités tertiaires et commerciales.


L'ancienne prison en centre aqualudique ? 

Le projet du maire : transformer l'ancienne prison située dans le quartier de la gare en centre aqualudique. L'Etat songe lui à en faire un quartier pour les détenus en fin de peine. "Et en courte peine, dit Olivier Carré, c'est quasiment un deuxième centre pénitentiaire !".

Que l'Etat fasse un deuxième centre pénitentiaire dans l'Orléanais, c'est son affaire, je le respecte. (...) Sauf que ce site, il s'est engagé à nous le vendre!

"Inacceptable" pour Olivier Carré, ce changement de position de l'Etat, alors que l'état local est selon lui d'accord avec la Ville et que les études du complexe nautique ont été lancées. "Néanmoins il faut se garder des polémiques, tempère Olivier Carré, et rester dans le dialogue afin de trouver la solution avec l'Etat". 

Olivier Carré L'ancienne prison en centre aqualudique ?


Le parc de Loire de l'île Charlemagne toujours d'actualité

Ce grand projet attenant à l’Ile Charlemagne n'est pas abandonné.  Il devrait y avoir l'aménagement d’anciennes carrières, d’un site naturel, du parc qui mettra encore en valeur la Loire afin de permettre à la Métropole « d’affirmer que l’Orléanais est la clé du Val de Loire ».

Les prochains grands RDV : le Festival de Loire

C'est un moment très fort de la vie orléanaise. Il faut qu'on garde cet esprit de fête. Mais la sécurité des concitoyens est une priorité, on a en tête ce qui vient de se passer à Barcelone, Nice, tout sera fait pour que cela se passe bien, confie Olivier Carré.


RETROUVEZ L'ENTRETIEN  D'OLIVIER CARRE EN INTEGRALITE

Entretien avec Olivier Carré

 





Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

L'Eco d'Ici: les faïenceries de la Loire, s'adapter ou disparaître

Près de chez vous

Les + Lus