Violences faites aux femmes : une conseillère municipale porte plainte contre l'Etat

L'Etat fait-il tout ce qu'il faut pour protéger les femmes battues ? La réponse est non selon Dominique Tripet, conseillère municipale Front de Gauche à Orléans. Elle s'apprête à porter plainte pour non-assistance à personne en danger. Elle était l'invitée du JT 12-13. 

Par Ch.L

Le 1er avril dernier, Dominique Tripet a poussé un cri de colère sur sa page facebook, un coup de gueule contre l'incapacité des structures d'urgence à recevoir deux jeunes femmes victimes de violences conjugales.  

Alors là, moi, j’en ai marre, marre de chez marre de devoir dire à une femme qui a un besoin immédiat d’être mise en sécurité, qu’il n’y a pas de place ! Que je ne sais vers qui l'orienter tant tout est blindé et tant surtout l'Etat met aucun moyen pour les protéger.







Dans son Post sur le réseau social, l'ancienne présidente du Planning familial d'Orléans sollicitait les services d'un avocat pour lancer une procédure contre l'Etat pour non-assistance en danger. Sept jours plus tard, une plainte est en passe d'être envoyée à l'administration.  

vidéo Violences faites aux femmes : une conseillère municipale d'opposition d'Orléans porte plainte contre l'Etat (JT 12-13h 8 avril 2016)
Violences conjugales : une conseillère municipale porte plainte contre l'Etat
L'Etat fait-il tout ce qu'il faut pour protéger les femmes battues ? La réponse est non selon Dominique Tripet, conseillère municipale Front de Gauche à Orléans. Elle s'apprête à porter plainte pour non-assistance à personne en danger. Elle était l'invitée du JT 12-13.  - France 3 Centre-VDL

Recherche avocat prêt à se lancer dans une procédure contre l'Etat pour mise en danger des Femmes victimes de violences...

Posté par Dominique Tripet sur vendredi 1 avril 2016

 

A lire aussi

Sur le même sujet

L'Eco d'Ici: les faïenceries de la Loire, s'adapter ou disparaître

Près de chez vous

Les + Lus