Marignan : les 500 ans d'un mythe de l'histoire de France

Cet été, la région Centre-Val de Loire a rendez-vous avec son histoire...
Cet été, la région Centre-Val de Loire a rendez-vous avec son histoire...

La célèbre bataille de Marignan, les 13 et 14 septembre 1515, fête ce lundi ses 500 ans. Un événement fondateur du règne de François Ier, célébré et reconstitué quelques années plus tard à Amboise (37) par Léonard de Vinci. Et rejoué cet été par 350 figurants.

Par Rémy Chidaine

L'année 1515 reste liée dans l'esprit des Français à la bataille de Marignan. Celle-ci s'est déroulée les 13 et 14 septembre et fête donc ce lundi son 500e anniversaire. L'affrontement et la victoire contre les Suisses, avec pour enjeu le Milanais, marque durablement le début du règne de François Ier.

Dans le contexte des campagnes d'Italie, le roi de France veut affirmer ses prétentions sur la province italienne. Face à l'échec de la diplomatie, François Ier rassemble ses troupes et, après avoir passé les Alpes, marche vers Milan. L'armée du roi de France compte alors près de 30000 hommes et fait face à environ 20000 Suisses aux abords du village de Marignan.


Un bilan humain colossal mais un impact diplomatique durable

Après plus de 16 heures de bataille sur deux jours, et le soutien décisif des Vénitiens à l'armée française, les Suisses battent en retraite à Milan. Au total, près de 17000 hommes sont tombés au combat dans les deux camps.



Cette victoire permet à François Ier de prendre le contrôle de la Lombardie, qu'il conservera jusqu'à la défite de Pavie, en 1524. Mais également de signer l'année suivante le Traité de Fribourg, garantissant la paix entre la France et les cantons suisses et interdisant aux mercenaires suisses d'être recrutés contre la France. Un accord qui restera en vigueur jusqu'en 1798, lorsque les armées françaises, après la Révolution, envahiront les cantons helvétiques.

Léonard de Vinci orchestre la reconstitution de 1518 à Amboise

Deux événements joueront un rôle dans la dimension de mythe national que prend Marignan : l'adoubement (réel ou réécrit ?) de François Ier par le chevalier Bayard sur le champ de bataille, puis la reconstitution de la bataille trois ans plus tard.

En effet, à l'occasion du mariage de sa cousine Madeleine de la Tour d'Auvergne avec Laurent II de Médicis, François Ier fait rejouer la bataille entre le Clos Lucé et Amboise, le 2 mai 1518. Une immense mise en scène qui réunit 10000 figurants, orchestrée par Léonard de Vinci.

La reconstitution rejouée

Cette année, pour le "quinticentenaire" de la bataille originelle, 350 figurants sont venus spécialement d'Italie, d'Allemagne et de France rejouer le spectacle de Léonard de Vinci. Quatre représentations ont été données les 24 et 25 juillet à Romorantin (Loir-et-Cher) et les 26-27 juillet à Amboise (Indre-et-Loire).

Un projet porté et dirigé par Pascal Brioist, professeur des universités et membre du centre d’études supérieures de la renaissance (CESR).


Retrouvez le reportage d'Aurélie Albert et Veit Blümlhuber sur ces reconstitutions :

Reportage Marignan 1515-2015

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Le tour de l'Indre des sports expose différentes activités sportives dans tout le département

Près de chez vous

Les + Lus