Congés solidaires d'une journaliste : l'arrivée à Madagascar

A Majunga, Andry me présente "sa vieille dame" ! / © Corinne Bian Rosa
A Majunga, Andry me présente "sa vieille dame" ! / © Corinne Bian Rosa

Dans le cadre des Congés solidaires, Corinne Bian Rosa, journaliste à France 3 Centre-Val de Loire, est en mission humanitaire à Madagascar. Arrivée au tout début du mois d'avril, elle nous raconte ses premières heures sur place et ses rencontres.

Par Corinne Bian Rosa avec NR

De l'émotion, j'avais de l'émotion en posant de nouveau le pied sur l'île Rouge après plus de 10 heures de vol. La dernière fois c'était il y a 9 ans pour le compte de l'association SOS Villages d'Enfants.

Aujourd'hui j'effectue une mission de 15 jours en congés solidaires, encadrée par Planète Urgence et financée en partie par France Télévisions pour aider une association locale, ENDA Tiers Monde, qui est bien implantée à Madagascar.

Madagascar : vues d'Antananarivo
Antananarivo, capitale de Madagascar, vue d'un balcon - Corinne Bian Rosa


Première nuit à Antanarivo

Après une première nuit à la Maison des Volontaires, dans la capitale Antananarivo, lever à 5 heures du matin pour recevoir les consignes très strictes du responsable de Planète Urgence concernant la sécurité et l'état sanitaire du pays qui se sont quelque peu dégradés depuis ma dernière visite.
Je reçois un gros cahier rouge avec les numéros d'urgence, un téléphone local que je dois toujours garder sur moi et une enveloppe avec l'équivalent de 300 euros en Ariary, la monnaie locale, pour les transports et pour acheter du matériel sur place.

Puis c'est le départ pour Mahajanga, plus connue sous le nom de Majunga, une ville de 250 000 habitants, au nord-ouest du pays, face à l'Afrique, sur le canal du Mozambique.
Je vais prendre un taxi brousse, le transport le plus communément utilisé pour voyager.

Nous sommes 7 à bord et nous allons effectuer un périple de 600 km en plus de 12 heures sur une route étroite et sinueuse où nous croiserons très peu de véhicules.
Le paysage de collines et de brousse est somptueux, nous traversons des torrents d'eau boueuse après les cyclones qui ont dévasté une partie de l'île.

Sur la route, quelques villages avec des maisons en terre et des échoppes en tôle.

Madagascar : village sur la route de Mahajanga
Sur la route de Mahajanga, quelques villages avec des maisons en terre et des échoppes en tôle.  - Corinne Bian Rosa


Direction Mahajanga

Après une arrivée de nuit à Majunga, le lendemain matin, c'est Andry, le responsable de l'antenne locale d'ENDA qui vient me chercher à l'hôtel.
"La vieille dame nous attend" me dit-il dans un sourire. La vielle dame en question est une superbe 4L repeinte par ses soins, sa fierté !

Il manque quand même les enjoliveurs !


A Majunga, Andry me présente "sa vieille dame" ! / © Corinne Bian Rosa
A Majunga, Andry me présente "sa vieille dame" ! / © Corinne Bian Rosa


Il fait déjà 34 degrés et nous arrivons dans les locaux de l'association : 3 pièces dans un immeuble, prêtées par la Mairie.
Andry me parle de leurs missions : participer à l'assainissement de la ville en construisant des latrines collectives, mettre en place des actions de sensibilisation aux violences intra familiales, aider les jeunes en grandes difficultés et gérer un Centre d'alphabétisation.

Je vais devoir les aider en travaillant sur des techniques de communication.
Je fais connaissance avec les 10 stagiaires du matin et nous travaillons autour de la notion de message.

L'après-midi, 3 autres stagiaires complètent l'effectif.

Madagascar : association ENDA
Dans les locaux de l'association ENDA à Mahajanga (Madagascar) - Corinne Bian Rosa

La journée est trop vite passée.

Demain est un grand jour, toute l'équipe est mobilisée pour l'inauguration du programme ASMA, qui a vu la construction de 300 latrines avec des fosses septiques en 3 ans. Fondamental dans une ville où de nombreux quartiers sont fréquemment inondés par les pluies ou les cyclones et où l'eau souillée est responsable de nombreuses maladies.


A lire aussi

Sur le même sujet

Une loirétaine lance un appel au don de moelle osseuse

Près de chez vous

Les + Lus