Julian Alaphilippe, Stanley Joseph, Sarah Guyot, Terry Bouhraoua, Cecilia Berder, Siraba Dembele et bien d'autres... Le Centre-Val de Loire est fort bien représenté aux Jeux Olympiques de Rio. L'occasion de dresser chaque jour - jusqu'au jour J - le portrait d'un de nos sportifs régionaux.

Sommaire

Cécilia Berder / Automne Pavia / Héléna Ciak / Terry BouhraouaMathieu LemoineKarim Florent Laghouag Christian M’Billi Assomo Emilie MenuetCéline Dumerc 

Les JO d'été, du 5 au 21 août sur francetvsport

Suivez tous les champions de notre région et l'intégralité des compétitions avec France Télévisions

 

Cécilia Berder / Sabre / 8 août

Cécilia Berner retrouve le podium pour la première fois depuis 2015 / © A.Moreau
Cécilia Berner retrouve le podium pour la première fois depuis 2015 / © A.Moreau

 

Cecilia Berder / sabre / 8 août

Née le 13 décembre 1989, cette escrimeuse (droitière) est licenciée au Cercle d’escrime Orléanais. Elle dispose d’un palmarès déjà conséquent. Elle a été sacrée vice-championne du monde de Sabre en individuel à Moscou en 2015 après avoir été sacrée vice-championne d’Europe par équipes. C’est l’une des favorites mondiales de la discipline. Elle espère décrocher un titre en individuel mais aussi en équipe. Ses coéquipières sont Manon Brunet – elle aussi licenciée à Orléans- mais aussi Charlotte Lembach et Souassen Boudiaf sont en lice aux JO. 

Par ailleurs Cécilia Berder est journaliste est présente chaque semaine une chronique sur France info en parallèle de ses entraînements et de sa vie de sportive. 
#JO2016 Cécila Berder Sabreuse
Née le 13 décembre 1989, cette escrimeuse (droitière) est licenciée au Cercle d’escrime Orléanais. Elle dispose d’un palmarès déjà a été sacrée vice-championne du monde de Sabre en individuel à Moscou en 2015 après avoir été sacrée vice-championne d’Europe par équipes. C’est l’une des favorites mondiale de la discipline. Elle espère décrocher un titre en individuel mais aussi en équipe.  - France 3  - A.Moreau







Automne Pavia / judo / 8 août

Automne Pavia lors du stage international de judo féminin avant les JO de Rio / © MaxPPP
Automne Pavia lors du stage international de judo féminin avant les JO de Rio / © MaxPPP

 

Automne Pavia disputera ses premiers combats dès le 8 août.
D’origine Picarde, la judokate de 27 ans est licenciée à l’US Orléans. Elle s’apprête à vivre ses deuxièmes Jeux Olympiques après ceux de Londres où elle avait terminé 3ème de sa catégorie (moins de 57 kg). Cette fois-ci, c’est la plus haute marche du podium qu’elle vise après un brillant parcours (3 titres de championne d’Europe).

Elle est réputée pour avoir un style offensif, bien aidée par sa grande taille... Ses adversaires sont prévenues !
Elle sera la seule judokate de l’USO aux Jeux.
Le club avait eu trois représentants en 2012. A l'époque, Ugo Legrand avait lui aussi décroché le bronze.

Automne Pavia prête pour Rio
Elle s’apprête à vivre ses deuxièmes Jeux Olympiques après ceux de Londres où elle avait terminé 3ème de sa catégorie (moins de 57 kg).  - France 3 Centre Val-de-Loire - Reportage : C. Chapiotin / A. Heudes / A. Guedes



Héléna Ciak / basket / 6 août

Héléna Ciak lors du tournoi de qualification olympique pour Rio. Match contre la Nouvelle-Zélande / © Franck Dubray / Maxppp
Héléna Ciak lors du tournoi de qualification olympique pour Rio. Match contre la Nouvelle-Zélande / © Franck Dubray / Maxppp

 

La région est une terre de basket et... Une terre de championnes ! Co-équipière de Céline Dumerc à Bourges (elle restera au club à la rentrée) et évoluant au poste de pivot, Héléna Ciak a été formée en Centre-Val de Loire.
Ses premiers pas sur le parquet de Rio se feront samedi 6 août, avec les Braqueuses.

Après avoir débuté au CJF Fleury puis à l'USM Saran, la joueuse de 26 ans et 1,97m va vivre ses premiers JO. Elle ne sera pas perdue car elle évoluera sous la direction de Valérie Garnier qui est aussi sa coach à Bourges. Les jeux de Rio sont une bonne occasion de se faire remarquer pour cette titulaire en puissance depuis la retraite internationale d'une autre Berruyère, Emeline N'Dongue. 
Sportifs régionaux à Rio : portrait d'Héléna Ciak / basket
Après avoir débuté au CJF Fleury puis à l'USM Saran, la joueuse de 26 ans et 1,97m va vivre ses premiers JO. Elle ne sera pas perdue car elle évoluera sous la direction de Valérie Garnier qui est aussi sa coach à Bourges. Les jeux de Rio sont une bonne occasion de se faire remarquer pour cette titulaire en puissance depuis la retraite internationale d'une autre Berruyère, Emeline N'Dongue.  - France 3 Centre-Val de Loire - Arnaud MOREAU, Julien BERNIER et Delphine MORIN


Terry Bouhraoua / rugby à 7 / 6 août

le rugbyman Terry Bouhraoua, originaire d'Issoudun participera au premier tournoi de rugby à 7 de l'histoire des JO / © A. Moreau
le rugbyman Terry Bouhraoua, originaire d'Issoudun participera au premier tournoi de rugby à 7 de l'histoire des JO / © A. Moreau

 

Né à Châteaudun, fils de rugbyman, il s’inspire du parcours de son père et apprend le sport dans la région.

Après avoir porté les couleurs de Châteaudun puis Bonneval, Terry suit un parcours en sport études et intègre le très prestigieux Stade Français à Paris. C’est alors qu’il découvre le rugby à 7, discipline méconnue en France mais en plein renouveau au niveau mondial. Il ne lâchera plus cette nouvelle discipline au point d’intégrer l’équipe de France et d’en devenir le capitaine.
A 28 ans, il fait partie des très rares rugbymen et sportifs français à disposer d’un contrat fédéral, il évolue donc seulement sous les couleurs de l’équipe de France et joue au poste de demi de mêlée.
Pour le grand retour du rugby aux JO après près d’un siècle d’absence, il espère faire la surprise avec ses partenaires.
Il fera équipe avec Pierre-Gilles Lakafia, ailier, 29 ans, originaire de Tours.
Sportifs régionaux à Rio : portrait de Terry Bouhraoua / rugby à 7
A 28 ans, il fait partie des très rares rugbymen et sportifs français à disposer d’un contrat fédéral, il évolue donc seulement sous les couleurs de l’équipe de France et joue au poste de demi de mêlée. Pour le grand retour du rugby aux JO après près d’un siècle d’absence, il espère faire la surprise avec ses partenaires. - France 3 Centre-Val de Loire - Arnaud MOREAU, Jean GUEGUENIAT et Charly KRIEF

 

Mathieu Lemoine / équitation / 6 août

Mathieu Lemoine sur Petrus de la Triballe au Lion d'Angers en 2009  / © Maxppp
Mathieu Lemoine sur Petrus de la Triballe au Lion d'Angers en 2009 / © Maxppp


 

Les chevaux, Mathieu Lemoine a grandi au milieu, au sein de l'écurie familiale du côté de Mont-de-Marsan (Landes).
En 2008, le cavalier arrive en région Centre-Val de Loire et devient le cavalier de l'écurie Pierre Defrance de Sandillon (Loiret).
Les JO, c'est une première pour Mathieu. Le cavalier de 32 ans va participer dans une catégorie d'une grande exigence qui allie le dressage, le saut et le cross : le concours complet. Il sera accompagné à Rio de son cheval depuis deux ans : Bart L. Un cheval avec qui il a décroché une médaille de bronze par équipe avec la France en septembre 2015.

#JO 2016 : portrait de Mathieur Lemoine
Les JO, c'est une première pour Mathieu Lemoine. Le cavalier de 32 ans va participer dans une catégorie d'une grande exigence qui allie le dressage, le saut et le cross : le concours complet. Il sera accompagné à Rio de son cheval depuis deux ans: Bart L. Un cheval avec qui il a décroché une médaille de bronze par équipe avec la France en septembre 2015.  - France 3 Centre-Val de Loire - Corinne Bian Rosa, Mouamma Mélior et Anne-Astrid Grandveau

 

Karim Florent Laghouag / équitation / 6 août

 Karim Florent Laghouag / © MAXPPP - Thierry Suire (Sud Ouest)
Karim Florent Laghouag / © MAXPPP - Thierry Suire (Sud Ouest)

 

Les Jeux olympiques, j'y pense depuis toujours. J'ai été remplaçant deux fois. C'est enfin mon tour. Je suis submergé par les émotions...

Tous ceux qui s'intéressent à l'équitation connaissent Karim Florent Laghouag, le charismatique cavalier de concours complet désormais installé en Eure-et-Loir. Après avoir été deux fois réserviste, il courra à Rio en tant que titulaire avec son étalon noir de 11 ans, Entebbe de Hus, dans la plus belle et la plus dangereuse des disciplines équestres avec une vraie chance de médaille en individuel et par équipes.

Installé depuis 2014 à Nogent-le-Rotrou en Eure-et-Loir, Karim Florent Laghouag compte parmi les meilleurs cavaliers français de concours complet. Il a débuté l'équitation à l'âge de 8 dans dans le haras de son oncle Pierre de France à Sandillon (Loiret).
Depuis, il vit cheval, pense cheval jusqu'à ne former plus qu'un avec certaines de ses montures. Une osmose qui lui a permis d'être sélectionné en équipe de France pour les JO de Rio où il concourra le 6 août. 

#JO 2016 : portrait de Karim Florent Laghouag
Tous ceux qui s'intéressent à l'équitation connaissent Karim Laghouag, le charismatique cavalier de concours complet désormais installé en Eure-et-Loir. Après avoir été deux fois réserviste, il courra à Rio en tant que titulaire avec son étalon noir de 11 ans, Entebbe de Hus, dans la plus belle et la plus dangereuse des disciplines équestres avec une vraie chance de médaille en individuel et par équipes. - France 3 Centre-Val de Loire - Corinne Bian Rosa, Mélior Mouamma et Anne-Astrid Grandveau

 

Christian M’Billi Assomo / boxe / 8 août

Christian M’Billi Assomo / © A.Moreau
Christian M’Billi Assomo / © A.Moreau

 

D’origine camerounaise, ce boxeur évoluant dans la catégorie des moins de 75 kg est reconnaissant envers la commune de Montargis (Loiret), là où il a débuté la boxe il y a cinq ans et grâce à laquelle il a obtenu la nationalité française.
Agé de 21 ans, travailleur et accrocheur, cette révélation de la boxe française pourrait créer la surprise aux Jeux Olympiques de Rio. Sa réussite fait la fierté de Montargis et plus généralement de l’est du Loiret, terre de boxeur depuis plusieurs décennies.
Christian M’Billi Assomo
D’origine camerounaise, ce boxeur évoluant dans la catégorie des moins de 75 kg est reconnaissant envers la commune de Montargis, dans le Loiret, là où il a débuté la boxe il y a 5 ans et grâce à laquelle il a obtenu la nationalité française. Agé de 21 ans, travailleur et accrocheur, cette révélation de la boxe française pourrait créer la surprise à Rio. Sa réussite fait la fierté de Montargis et plus généralement de l’est du Loiret, terre de boxeur depuis plusieurs décennies.  - France 3 Centre-VDL - A.Moreau et V.Logerau

 

Sarah Guyot / Kayak / 15 août

#JO2016 la kayakiste Sarah Guyot  / © EPA/MAXPP
#JO2016 la kayakiste Sarah Guyot / © EPA/MAXPP

 

Sarah Guyot / Kayak / 15 août

D’origine bretonne mais tourangelle de cœur, la kayakiste Sarah Guyot s’apprête à vivre ses deuxièmes JO après ceux de Londres il y a quatre ans. Elle avait pris part avec sa camarade de Tours, Gabrielle Tuleu, à l’épreuve du K 4 500m, terminant à la dernière place en finale. Désormais elle va concourir seule dans la catégorie du K1 200m, une épreuve de sprint. Personne au club du CKC Tours ne vous dira du mal de cette jeune fille de 25 ans, impliquée et accessible, qui mène en parallèle de sa carrière des études de kiné. Certains la voient même sur la plus haute marche du podium à Rio. 
Le club organise le jour de son passage (15 août) une projection sur écran géant

#JO2016 La kayakiste Sarah Guyot
D’origine bretonne mais tourangelle de cœur, la kayakiste s’apprête à vivre ses deuxièmes JO après ceux de Londres il y a 4 ans. Elle avait pris part avec sa camarade de Tours Gabrielle Tuleu à l’épreuve du K 4 500m, terminant à la dernière place en finale. Désormais, elle va concourir seule dans la catégorie du K1 200m, une épreuve de sprint. Personne au club du CKC Tours ne vous dira du mal de cette jeune fille de 25 ans, impliquée et accessible qui mène en parallèle de sa carrière des études de kiné. Certains la voient même sur la plus haute marche du podium à Rio. - France 3  - A.Moreau et N.Lemaire

Emilie Menuet / 20 km de marche / 19 août

© Courrier de l'ouest/Maxppp - juin 2016
© Courrier de l'ouest/Maxppp - juin 2016

Emilie Menuet / 20 km de marche / 19 août

Emilie Menuet aura 25 ans en septembre. Loir et Chérienne d'origine, elle est licenciée à l'AJ Blois Onzain. Ce sont ses premières olympiades. Elle est engagée sur le 20km marche le 19 août. Il y a seize ans qu'une marcheuse n'avait pas représenté la France aux JO.

La jeune athlète a une vie bien remplie entre compétitions, entraînement et études de kiné. Elle a fait parler d’elle une première fois en 2015 lors de la coupe du monde à Murcie (Espagne) en décrochant les minima pour les championnats du monde se déroulant à Pékin la même année.

#JO2016 la marcheuse Emilie Menuet
Cette Blésoise de 24 ans pratique la marche et sera alignée dans l’épreuve féminine du 20km. La jeune athlète a une vie bien remplie entre compétitions, entraînement et études de kiné. Elle a fait parler d’elle une première fois en 2015 lors de la coupe du monde à Murcie (Espagne) en décrochant les minima pour les championnats du monde se déroulant à Pékin la même année. Championne de France du 20km en 2014, elle récidive en 2015, cette fois-ci sur 10 000m. C’est une fierté pour la ville de Blois d’avoir une marcheuse aux Jeux cette année, une autre athlète portera les couleurs de la ville en septembre aux Jeux paralympiques, il s’agit de Marie-Amélie Le Fur.  - France 3  - C.Chapiotin et S. Hasnaoui

 

Céline Dumerc / basket / 6 août

Céline Dumerc sélectionnées en équipe de France / © Maxppp/S.Mortagne/J.Ben Azzouz
Céline Dumerc sélectionnées en équipe de France / © Maxppp/S.Mortagne/J.Ben Azzouz

 

!!!! Coup dur pour l'équipe de France de basket féminin : Céline Dumerc vient de déclarer forfait !!!
Gros plansur une légende du sport régional : Céline Dumerc.

Après 11 saisons passées à Bourges, l’emblématique « Captain Caps », 34 ans, ne disputera pas ses deuxièmes et derniers JO.
Elle avait explosé aux yeux du grand public il y a quatre ans lors des jeux de Londres où la France avait obtenu la médaille d’argent. Evoluant au poste de meneuse, son tournoi exceptionnel en 2012 lui avait valu d’être élue « meilleure sportive de l’année » par le public de Radio France.
La joueuse née à Tarbes, quitte cependant le club de Bourges cet été mais nul doute que tous les Berruyers seront derrière elles pour l'encouragée et lui souhaiter un prompt rétablissement.
Sportifs régionaux à Rio : portrait de Céline Dumerc / basket
Après 11 saisons passées à Bourges, l’emblématique « Captain Caps », 34 ans, ne disputera pas ses deuxièmes et derniers JO. Elle avait explosé aux yeux du grand public il y a quatre ans lors des jeux de Londres où la France avait obtenu la médaille d’argent. Evoluant au poste de meneuse, son tournoi exceptionnel en 2012 lui avait valu d’être élue « meilleure sportive de l’année » par le public de Radio France. La joueuse née à Tarbes, quitte cependant le club de Bourges cet été. - France 3 Centre-Val de Loire - Reportage : Arnaud MOREAU, Julien BERNIER et Delphine MORIN