Présidentielle : Le FN s’enracine dans les zones rurales en Centre-Val de Loire

Marine Le Pen en meeting à La Bazoche-Gouet en Eure-et-Loir dans le cadre de sa campagne présidentielle. / © MaxPPP-Julien de Rosa
Marine Le Pen en meeting à La Bazoche-Gouet en Eure-et-Loir dans le cadre de sa campagne présidentielle. / © MaxPPP-Julien de Rosa

Si la région Centre-Val de Loire et les grandes villes des six départements ont massivement voté pour Emmanuel Macron, le vote Front National s’enracine dans les zones rurales.

Par Flora Battesti

Après avoir placé Marine Le Pen en tête du premier tour de l’élection présidentielle, la région Centre-Val de Loire a finalement choisi d’élire Emmanuel Macron comme président de la République. Ce dernier obtient 65,8% des voix contre 34,2% pour Marine Le Pen dans la région.

Ce score, qui suit la tendance nationale, ne fait pourtant pas l’unanimité dans toutes les communes du territoire. En effet, les zones rurales ont particulièrement voté pour la candidate du Front National, contrairement aux grandes villes.

La fracture entre ville et campagne


C’est dans l’Eure-et-Loir que le vote Front National est le plus élevé. Il atteint presque la barre historique des 40% dans ce département. La fracture est particulièrement visibledans ce territoire. elle obtient, par exemple, 65,9% des voix à dans la commune de Friaize et 61,17% à Champrond-en-Gâtine. Ces résultats se démarquent de ceux obtenus dans les grandes villes : Emmanuel Macron obtient 74,57% des voix à Chartres ou encore 73,08% à Dreux.

Dans 290 communes du Cher, 80 ont placé Marine Le Pen en tête du second tour de l’élection présidentielle. Elle y améliore également certains scores qu’elle a obtenus au premier tour. C’est le cas à Blancafort, où elle est en tête du scrutin avec 51,3% des voix, contre 31% au premier tour. A Presly, elle obtient 50,3%, contre 28,5% fin avril.

Dans le Loir-et-Cher, c'est une cinquantaine de communes rurales qui a voté Marine Le Pen au second tour de l’élection présidentielle. A titre de comparaison, seules 22 communes de l’Indre-et-Loire on placé Marine Le Pen en tête du second tour.

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Dans les coulisses de la Maison du Parc Naturel Régional de la Brenne : ép.4

Près de chez vous

Les + Lus