Selon un sondage Ipsos/Sopra Steria, l’abstention finale au second tour des élections législatives 2017 sera de 56,6 % au niveau national. Un record historique. La région Centre-Val de Loire ne fait pas exception puisque le taux d’abstention définitif est même supérieur à celui national : 55,23 %.

À titre de comparaison, lors des élections législatives en 2012, l'abstention était de 41,61 % au second tour. L’abstention est donc la grande gagnante de ces élections législatives 2017.

L’abstention selon les départements


C’est en Eure-et-Loir et dans le Loiret que l’on s’abstient le plus et dans le Loir-et-Cher qu’on enregistre le plus faible taux d’abstention.

Cher : taux d’abstention : 55,70 % au second tour. Il est supérieur à celui du premier tour (49,51 %) mais également à celui du second tour des élections de 2012 (l’abstention était alors de 48,4 %).

Eure-et-Loir : 56,18 %, c’est le taux d’abstention pour le second tour des élections législatives 2017. Nettement supérieur à celui du premier tour 2017 (49,80 %) et du second tour en 2012 (41,99 %).

Indre : taux d’abstention : 53,42 %. On observe une légère augmentation de l’abstention entre le premier et le second tour 2017 : elle était de 51,85 % au premier tour. En 2012, l’abstention était de 38,25 % au second tour.

Indre-et-Loire : abstention lors du second tour : 55,95 %. Dans ce département aussi l’abstention a grimpé entre les deux tours. Au premier tour 2017, elle était de 51,39 %. Au second tour des élections législatives en 2012, l’abstention était largement inférieure à cette année (40,24 %).

Loir-et-Cher : c'est le taux d’abstention le plus bas pour la région : 52,05 %. C’est le seul département de la région où on observe une légère diminution de l’abstention entre le premier et le deuxième tour. Le taux d’abstention était de 53,11 % au premier tour 2017. Mais cela reste toujours supérieur à l’abstention enregistrée lors du second tour en 2012 (39,42 %).

Loiret : c’est l’un des départements où l’augmentation du taux d’abstention entre les deux tours est la plus forte. On est passé d’une abstention de 50,47 % au premier tour, à 56,11 % au second. En 2012, le taux d’abstention était de 41,69 % au second tour.