Sénatoriales en Centre Val de Loire : qui sont les candidats ?

Le Sénat s'apprête à recevoir cette année de nouveaux membres en provenance du Loiret, du Loir-et-Cher et de l'Indre-et-Loire / © Le Sénat
Le Sénat s'apprête à recevoir cette année de nouveaux membres en provenance du Loiret, du Loir-et-Cher et de l'Indre-et-Loire / © Le Sénat

Les élections sénatoriales concernent cette année les départements du Loiret, Loir-et-Cher et de l’Indre-et-Loire. Qui sont les candidats ? 

Par Arnaud Moreau avec Franck Leroy

Ce sont des élections méconnues et dont on parle peu mais pourtant elles ont leur importance dans la vie politique : les sénatoriales. C’est l’un des seuls scrutins en France où ce ne sont pas les citoyens qui votent mais des grands électeurs. Le collège électoral est composé d’élus : outre les sénateurs, des conseillers régionaux et départementaux, des députés, des délégués des conseillers municipaux seront appelés à voter.

Ces élections ont lieu tous les six ans mais pour la moitié des départements seulement cette année. L’autre moitié sera concernée dans trois ans. Ainsi, le vote concerne en 2017 le Loiret, le Loir-et-Cher et l’Indre-et-Loire.

Le Loiret et l’Indre-et-Loire comptent trois sénateurs, contre seulement deux pour le Loir-et-Cher.

Bataille à Droite et chez les Marcheurs dans le Loiret

Dans le Loiret, Jean-Noël Cardoux, pour les Républicains, sera candidat à sa succession tout comme le Socialiste Jean-Pierre Sueur. L’autre sénateur sortant, le Républicain Eric Doligé ne se présentera pas. A droite, Hugues Saury, président du conseil départemental, n’a pas été investi par son parti. Il conduira cependant une liste « indépendante » ce qui n’est pas sans créer des remous chez les Républicains.

Du côté de La République en Marche, Aline Mériau, Présidente de la Fédération française du Bâtiment du Loiret, a été officiellement investie. Ce n’est pas le cas de Benoît Lonceint qui va tout de même se lancer dans la bataille. Du côté du Front National, Charles de Gevigney mènera une liste.
Ce sont en tout 1667 grands électeurs qui seront appelés à voter dans le Loiret cette année.

Indre-et-Loire: Serge Babary s'apprête à quitter la mairie de Tours, grosses tensions chez LREM

En Indre-et-Loire, les trois sénateurs sortants sont Marie-France Beaufils (PCF), Jean-Jacques Filleul (PS) et Stéphanie Riocreux (PS), celle-ci ayant remplacé l'ancien maire de Tours Jean Germain après son décès en avril 2015. Les deux premiers ne se présenteront pas cette année, ce qui annonce une bataille de l’ombre pour leur succession.

La candidature dont tout le monde parle est bien sûr celle de Serge Babary. Le maire de Tours (LR), s’il est élu, quittera son poste, suivant la règle du non-cumul des mandats. En coulisses tout le monde s’agite en vue d’une possible succession à assurer en mairie.

Ce n’est pas la seule candidature qui fait couler de l’encre : C’est aussi la zizanie du côté de la République en Marche. Martine Chaigneau, élue départementale, anciennement au PS, conduira la liste Macroniste. Une liste de laquelle a été écartée Stéphanie Riocreux, sénatrice socialiste sortante, désormais proche de LREM. L’élue se fâche et dénonce dans un courrier envoyé à la presse.

Dans le même temps, Christian Gatard, maire de Chambray-lès-Tours, décide de monter une liste « sans étiquette » après ne pas avoir été retenu par LREM, la rentrée s’annonce donc chaude pour le parti de la majorité présidentielle.
Huit ou neuf listes seront en concurrence en Indre-et-Loire, notamment celle de la Centriste Christine Fauquet. Pour ces élections sénatoriales, 1452 grands électeurs seront appelés à voter dans le département.

LREM perturbe la gauche dans la Loir-et-Cher


Les deux sénateurs du Loir-et-Cher, Jeanny Lorgeoux, maire de Romorantin (PS) et Jacqueline Gourault, Ministre auprès du Ministre de l’Intérieur (UDI), se présentent. Jeanny Lorgeoux a cependant reçu cet été le soutien de la République en Marche et ne se présentera pas sous l’étiquette socialiste. Le PS a donc décidé de désigner un candidat via ses militants pour représenter ses couleurs.
Du côté du Front National, Michel Chassier sera candidat. En tout 963 grands électeurs seront appelés à voter dans ce département.


Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Dans les coulisses de la Maison du Parc Naturel Régional de la Brenne : ép.4

Près de chez vous

Les + Lus