Quatre interpellations suite à l'attaque du commissariat de Joué-lès-Tours

Le 20 décembre 2014, un homme était entré dans le commissariat et avait blessé violemment, à l'arme blanche, trois policiers en criant "Allah Akbar" (Dieu est le plus grand). / © AFP
Le 20 décembre 2014, un homme était entré dans le commissariat et avait blessé violemment, à l'arme blanche, trois policiers en criant "Allah Akbar" (Dieu est le plus grand). / © AFP

Quatre hommes ont été interpellés, ce mercredi matin, dans le cadre de l'enquête sur l'attaque, en décembre 2014, d'un commissariat à Joué-lès-Tours (Indre-et-Loire). Un en Gironde et trois en région Centre-Val de Loire. Il s'agirait de proches de Bertrand Nzohabonayo, auteur des faits. 

Par D.Cros

Quatre interpellations ont eu lieu, ce mercredi matin, dans l'enquête sur l'attaque au nom de l'islam contre le commissariat de Joué-les-Tours.

Deux hommes ont été interpellés dans le quartier de la Rabière à Joué-lès-Tours, un à Montoire-sur-le-Loir dans le Loir-et-Cher, et la quatrième personne à Bordeaux. Les suspects sont âgés de 21 à 30 ans.

Ils auraient été en contact avec Bertrand Nzohabonayo, l'auteur de l’attaque, quelques jours avant les faits. Le 20 décembre 2014, un homme avait fait irruption au commissariat. Il avait blessé violemment, à l'arme blanche, trois policiers en criant "Allah Akbar" (Dieu est le plus grand). Il avait ensuite été abattu, en légitime défense, par les policiers.

Tous quatre ont été placés en garde à vue pour association de malfaiteur en relation avec une entreprise terroriste.

Sur le même sujet

La Maison du Parc Naturel Régional de la Brenne : ép. 3/4

Près de chez vous

Les + Lus