Ce week-end, la Touraine vous fait tourner la tête pour vous emporter dans son tourbillon de fête

Show devant / © PIXABAY
Show devant / © PIXABAY

Un week-end qui commence un jeudi soir pour s’étirer langoureusement jusqu’au dimanche, cela vaut bien trois petits Tours en métropole ou aux alenTours.
Musique à Villan'zic, bal des pompiers à la caserne de Tours, voyage sur rails à Rillé pour s'évader du train-train quotidien.

Par Pascale Menard

► Villan’zik


Il y a six ans, de Villandry et de musique est né le festival Villan’zik.

Ses créateurs Villandry Village et l’association Chapau prog suivent de concert son évolution, son organisation et sa  programmation.

Cette année, deux scènes sur le stade de Villandry vont vibrer sous les notes et les sons des artistes  tourangeaux, régionaux ou d’ailleurs : Anto, Arcadya, Farlight, Azzara, Foued dans Co et Maracujah.

Des univers musicaux aux différentes influences mais une constante à décliner à l’infini : le talent.


Anto


La musique pour coucher les mots sur la portée.
Des notes de musique pour souffler dans les airs les mots en bouche, les mots en chœur.
Une chanson, valse de mots et de notes qui s’enlacent et qui tournent à l’unisson.
« Rien que des mots », « Passent les jours », « Jeter la balle », « Le bourdon »… Anto, l’auteur-compositeur tourangeau ouvre son carnet de notes intimes.

« Comme des briquets vides de sens », « Pour faire battre les mots contre les émotions », « la graine germe et fleurit en attendant le bourdon », « Je voudrais bien baisser les bras mais ils ne veulent plus s’arrêter ».
Des métaphores pour capturer l’image comme un sourire bavard immortalisé sur un polaroïd.


♫ Arcadya ♫


Le groupe pop rock n’en est pas à ses premières scènes. Riche de son expérience, il affirme son univers en cherchant à bousculer, à embarquer vers son ailleurs. Arcadya a partagé l’affiche avec la Rue Ketanou, Sinsemilia, Axel Bauer, Café Bertrand et Blankass et s’est fait remarquer sur plusieurs tremplins nationaux. Ces cinq musiciens passionnés, en collaboration avec Guillaume Cantillon (leader du groupe Kaolin et artiste solo) ont sorti en mars dernier un nouvel EP intitulé « La vie normale ».

« Amours mortes », « La verticale, « L’incendiaire », « Un autre », des chansons à fleur de mots. Des mots qui tranchent dans le vif de nos tranches de vie (normale).


« Une cicatrice qui fait du bien dans ce naufrage où l’on s’étreint «, « Dans ses sanglots, y’a du Rimbaud qui nous percute sans dire un mot », « Et toi la tendresse t’en fais quoi ? Tu la suicides sur le sofa, sous les néons tu te consumes », « Ici on boit un point c’est tout, notre poésie à vomir, pense à me resservir, un autre, un autre… », « La vie normale, la vie s’emballe / On ira loin / Si on jetait nos glaces en l’air pour colorier le bord de mer » Tout est dit en « Arcadie » !


♫ Maracujah ♫


Oscillant entre rock et reggae, Maracujah ensoleille même les jours de pluie.
« Des phénomènes » qui mettent le feu au dancefloor au rythme du Reg’n’roll.
Leurs titres tout en énergie « J’hallucine, « Toxic », « Forts comme des lions » ou encore « Bienvenue dans notre Zion » et le petit dernier « J’aime » sont autant de rayons de soleil pour allumer cette nuit d’été.


♫ Foued dans Co ♫


Le groupe tourangeau Foued and Co, en duo ou en trio nous la jouent « Ce s’rait cool » et en effet ça l’est ! 

« Je reste là », « A la croisée », « J’m’en fous », « Mea Culpa », « Quelle vie on mène » « En écoutant le JT de vingt heures » …

Si Foued « reste là », « pour jouer pour vous de la guitare comme il faut », « à attendre je ne sais quoi ».
Vous pourrez lui donner une bonne raison de rester là, encore, pour recevoir vos applaudissements.


Farlight


Farlight est né d’une rencontre alchimique entre le guitariste Aymeric Simon et la chanteuse Aurore Haudebault. Une flamme commune pour honorer les racines du blues et de la musique folk.

Force, énergie et émotion, finesse et sensibilité pour ce duo talentueux qui promet d’allumer la scène.


♫ Azarra ♫


Le jeune groupe Azzara a déjà en«chanté » de nombreuses scènes tourangelles.
Les membres de ce talentueux club se connaissent depuis le collège. Auteurs, compositeurs et interprètes, ils conjuguent tous les talents et distillent leur « Pop-Indépendante/Alternative ».

« Pas chez moi », « Quidam», « Perdu », « Head light », « La marche », « Mimi », les titres du groupe tourangeau et de leur album
« Phare » à écouter en live ce samedi à Villan’zic.

« Les pâles lumières, la ville se libère », « C’est grand et c’est triste, c’est lisse et je glisse et je longe sans cesse, sans laisse, sans reste, sans veste et j’ai froid. », « J’ai cherché dans les entrailles de la ville, suivi les rails de tous les trains que l’on ne voit pas ».



« Quand la musique est bonne, Quand la musique donne /Quand elle ne triche pas/Pas mal de feeling et de décibels, c’est pas l’usine, c’est pas la mine, mais ça suffit pour se faire la belle » Jean-Jacques Goldman / © PIXABAY
« Quand la musique est bonne, Quand la musique donne /Quand elle ne triche pas/Pas mal de feeling et de décibels, c’est pas l’usine, c’est pas la mine, mais ça suffit pour se faire la belle » Jean-Jacques Goldman / © PIXABAY

Villan’zik
Villandry – le 15 juillet
A partir de 18h
Entrée libre



► Tchou ! Tchou !


Pour sortir du train-train quotidien ce week-end, rien de tel qu’un petit tour de train.

Pas question cependant de trainer votre valise à roulettes au milieu des voyageurs en partance pour un coin de plage ou un emplacement de camping.

Le voyage sera beaucoup plus calme, pittoresque et champêtre.

Que diriez-vous d’un voyage dans le temps à bord d’un train à vapeur d’autrefois ?

Dans un coin de nature tourangelle préservée, de nombreuses locomotives à vapeur seront rassemblées et circuleront sur le réseau de Rillé.


Rillé, 5 minutes d’arrêt


Cet événement ferroviaire exceptionnel marque les quarante ans de l’association du Chemin de Fer du village et l’inauguration de la rotonde (au sens ferroviaire, la rotonde est un bâtiment de forme annulaire servant au remisage des locomotives. Elle est desservie par un pont tournant ou une plaque tournante selon les modèles).

Ce premier festival Vapeur en Touraine invite le voyageur à revisiter sa relation au temps.
Une carte postale d’hier s’éveille doucement, dans ce monde, où l’on relie deux points distants à une vitesse spectaculaire sans même prendre le temps de regarder le paysage côté fenêtre.


Un espace modélisme et une petite brocante ferroviaire feront le bonheur des passionnés et des chineurs de modèles réduits. Des voitures anciennes, des costumes d’époque pour passer la porte du temps jadis de cette parenthèse estivale.


© PIXABAY
© PIXABAY


Lac de Rillé – Festival vapeur en Touraine
Les 14, 15 et 16 juillet
Entrée : 5 à 8 €




► Au bal, au bal des pompiers, ohé, ohé !



Le bal des pompiers de Tours peut se résumer en quelques mots s’ils sont bien choisis et riches de sens : ambiance, foule, musique, surprises, show, convivialité, danse, feu d’artifice, originalité ...


♥ Show devant


En fait, le bal des pompiers de Tours ne se résume pas en quelques mots même s’ils sont bien choisis et riches de sens ! Pour ressentir cette effervescence et cette énergie communicative, il faut se rendre sur place et prendre part à cette rencontre enflammée.

Chaque année les pompiers innovent, cultivent l’originalité, concoctent un spectacle haut en couleurs avec audace et humour. Les secrets sont bien gardés jusqu’à l’éclosion finale. Les regards sont levés vers les derniers étages de la caserne, le spectacle surplombe la ville et déroute la pénombre. Les pompiers allument le feu de la fête populaire.


♥ Show derrière


Le must de cette année : un tremplin des talents pour les auteurs-compositeurs-interprètes et magiciens avec à la clé un contrat sur une scène mythique parisienne. L’angle de vue aussi sera différent puisque le bal des pompiers se tiendra dans la cour arrière de la caserne Chassagne qui fêtera son cinquantième anniversaire. Si vous cherchez une bonne occasion de faire la fête, ne cherchez pas vous êtes au bon endroit !
 

Dis maman, quand je serai grand/Tu m'acheteras un casque brillant/Pour que je puisse en souriant/Sauver la vie des enfants/Et les remettre dans les bras de leurs parents


 

© PIXABAY
© PIXABAY


Tours - Bal des pompiers
Jeudi 13 juillet
18h – 3h
28, boulevard Richard Wagner
Entrée libre




Sur le même sujet

Une guiguette écolo sur les bords de Loire à Baule (Loiret)

Près de chez vous

Les + Lus