Documentaire : Tours, capitale du jazz

Les Véritables Ducs : Florian Statche à la batterie et Gaël Riteau à la trompette. / © Jean-Marie Bores
Les Véritables Ducs : Florian Statche à la batterie et Gaël Riteau à la trompette. / © Jean-Marie Bores

La ville de Tours peut se flatter d’être devenue une capitale du jazz avec un pôle de quatre structures qui ont mis en commun savoir-faire et notoriété.

Par Luc Perot

Tours, capitale du jazz
La ville de Tours peut se flatter d’être devenue une capitale du jazz avec un pôle de quatre structures qui ont mis en commun savoir-faire et notoriété. - France 3 Centre VDL

Début des années quatre-vingt : une poignée de passionnés de jazz créent, à Tours, une école de musique spécialisée (l’Ecole Jazz à Tours), puis une petite salle de concerts (Le Petit Faucheux) accueillant une soixantaine de spectateurs dans un confort tout relatif. Petit à petit, de nombreux musiciens de renom s’y bousculent : Louis Sclavis , Bernard Lubat, Daniel Humair pour ne parler que des artistes français.

Trente ans plus tard, la ville de Tours peut se flatter d’être devenue une véritable capitale du Jazz avec un pôle structuré unique en France réunissant l’école Jazz à Tours, le département musique et musicologie de l’Université François Rabelais, le conservatoire à rayonnement régional de Tours et Le Petit faucheux. Ces quatre structures ont mis en commun leur savoir-faire et leur notoriété. Elles sont ainsi devenues une référence enviée des lieux de formation, de recherche et de diffusion du jazz d’aujourd’hui.

Nourri de témoignages, d’ambiances et de respirations musicales, le document de 13 minutes nous raconte cette histoire si singulière et fait vivre de l’intérieur ses principales originalités. Etudiants, jeunes artistes en voie de professionnalisation ou musiciens menant une carrière internationale : nous retrouverons tous ces acteurs dans leur quotidien.


Ailleurs sur le web


► Ecole Jazz à Tours
► Le Petit faucheux 
► Conservatoire Francis Poulenc
► Département musique et musicologie Université François Rabelais

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Les habitants du Magny se cherchent un nom

Actualités locales

Les + Lus