Ligue 2 : week end maussade pour Tours et Orléans

à l'image de Greg Houla, les Orléanais ont tout tenté mais n'ont pu arracher qu'un nul face à Troyes / © PHOTOPQR/REPUBLIQUE DU CENTRE/Eric Malot/MAXPPP
à l'image de Greg Houla, les Orléanais ont tout tenté mais n'ont pu arracher qu'un nul face à Troyes / © PHOTOPQR/REPUBLIQUE DU CENTRE/Eric Malot/MAXPPP

La 13eme journée de Ligue 2 ne sourit pas aux clubs régionaux. Tours s'est incliné 3 buts à 1 sur la pelouse du Red Star. Orléans concède le nul à domicile, 1 but partout, face à Troyes.

Par Arnaud Moreau

Les Tourangeaux avaient fait forte impression en s'imposant lors de la précédente journée 4 buts à 1 à domicile face à Valenciennes. Ce soir-là,  on avait même vu l'un des buts de l'année, celui de Raveloson marqué depuis le milieu de terrain. Les supporters croyaient donc à un sursaut à confirmer face au Red Star, lui aussi en délicatesse… Ces espoirs ont été douchés ce vendredi soir sur la pelouse du Stade Jean-Bouin à Paris. Trois buts encaissés en dix minutes par Florian Makhedjouf à la 34eme minute puis Abdoulaye Sane (42eme) et Lloyd Palun (44eme) lors d’une fin de première mi-temps terrible ont scellé le sort du match. Denis Bouanga sauva l’honneur pour Tours dès la reprise en marquant à la 47eme minute, un but qui aurait pu relancer son équipe, mais le Red Star a su rester solide. Le Tours FC a pourtant eu le ballon dans ce match et a même dominé par moment, mais sans efficacité. Le club reste scotché en bas du classement, avant dernier avec 10 points.

Orléans aussi est dans le dur


Une place qu’il partage avec Orléans, comptant le même nombre de points, ce samedi matin. L’USO recevait Troyes, 4eme au classement avant le match, au Stade de la Source, là aussi avec une envie de se relancer après la défaite subie à Ajaccio la semaine dernière à Ajaccio (2-0). Dès le départ, c’est un joueur bien connu de la région, Benjamin Nivet, 39 ans, qui faisait mal aux Orléanais. Le milieu de terrain natif de Chartres et passé entre autres par la Berrichonne de Châteauroux, marquait dès la 7eme minute. Les Orléanais allaient ensuite courir après le score tour le match. C’est Jordi Delclos, tout juste rentré en jeu, qui parvenait finalement à égaliser à la 85eme minute. Une abnégation payante mais néanmoins insuffisante sur le plan comptable, l’USO Pour Tours comme Orléans, tous les points semblent très durs à prendre cette saison.

Sur le même sujet

L'Eco d'Ici: les faïenceries de la Loire, s'adapter ou disparaître

Près de chez vous

Les + Lus