Les retrouvailles des deux meilleures ennemies Tours et Poitiers

Le TVB à l'entraînement, lundi. / © Arnaud Moreau
Le TVB à l'entraînement, lundi. / © Arnaud Moreau

Ils ont écrit l'histoire récente du volley français : Tours et Poitiers s'affrontent mercredi, salle Grenon à Tours. 

Par Cl.M. avec Arnaud Moreau

Comme on se retrouve… Tours et Poitiers, deux clubs qui ont écrit l’histoire récente du volley français, ont rendez-vous mercredi, salle Grenon à Tours.

Séparées d'à peine 100 petits kilomètres, les deux villes paraissent voisines et pourtant demeurent "meilleures ennemies" de ce sport. 

Nous sommes deux clubs qui ont su créer une passion, fédérer un public, et ça se ressent, les supporters font la route pour assister à ces confrontations (P. Foussard, TVB)


Cela fait 1 an que les deux clubs ne s’étaient pas rencontré en championnat.

"Cette absence n’a pas été une bonne chose pour nous ni pour le volley français, explique Pascal Foussard, manager du TVB. Nous sommes deux clubs qui ont su créer une passion, fédérer un public, et ça se ressent, les supporters font la route pour assister à ces confrontations."
Les meilleures ennemies Tours et Poitiers se retrouvent quatre ans après
Ils ont écrit l'histoire récente du volley français : Tours et Poitiers s'affrontent mercredi, salle Grenon à Tours. Cela fait près de 4 ans que les deux clubs ne s’étaient pas rencontrés en championnat. Intervenant : Giampaolo Medei, entraîneur du TVB. - France 3 Centre-Val de Loire - Arnaud Moreau, Charles Krief et François Belzeaux

Des chocs restés dans les mémoires

Entre Tours et Poitiers, il y eu beaucoup de chocs restés dans les mémoires du volley français. Citons par exemple une finale de Coupe de France gagnée par Tours en 2003, deux finales de championnat : une perdue en 2011 et l’autre gagnée en 2012.

Aujourd’hui, les clubs n’occupent plus la place qu’ils avaient autrefois : Tours est certes 3ème du classement mais Poitiers n’est que 11ème. Néanmoins, la date de cette confrontation est notée en rouge dans le calendrier des supporters des deux camps et le match devrait connaitre une belle affluence même en période de vacances de Noël.

Sur le même sujet

L'Eco d'Ici: les faïenceries de la Loire, s'adapter ou disparaître

Près de chez vous

Les + Lus