Tours (37) l’association Blouses note en danger

Depuis près de vingt ans, l’association Blouses Note permet aux enfants de l’hôpital Clocheville de profiter des interventions de musiciens jusque dans leurs chambres. Mais avec la baisse des subventions, l’existence de l’association est menacée. / © Blouses Note
Depuis près de vingt ans, l’association Blouses Note permet aux enfants de l’hôpital Clocheville de profiter des interventions de musiciens jusque dans leurs chambres. Mais avec la baisse des subventions, l’existence de l’association est menacée. / © Blouses Note

Depuis près de vingt ans, l’association Blouses Note permet aux enfants de l’hôpital Clocheville de profiter des interventions de musiciens jusque dans leurs chambres. Mais avec la baisse des subventions, l’existence de l’association est menacée.

Par Luc Perot

Aujourd'hui c'est visite en musique pour Théo, 15 ans. Une façon de s'échapper du quotidien le temps d'un morceau.

Depuis bientôt 20 ans les musiciens de l'association Blouses Note se glissent dans les chambres des enfants hospitalisés et leur offrent chansons douces, rythmes ou simples échanges vocaux plus ou moins improvisés. Pour aider à vivre un moment d’hospitalisation, pour rompre l'isolement, alléger l'anxiété, accompagner l'angoisse ou le chagrin, Blouses Notes propose des chants à partager, des berceuses pour apaiser, des comptines pour s'éveiller, des rythmes pour jouer ensemble.

2000 visites par an dans les chambres d’enfants


Depuis 1998, Blouses Notes passe une trentaine d'heures par mois dans une dizaine de services différents du CHRU Clocheville de Tours.

Karl Bonduelle, le responsable de l’association, est aujourd’hui très inquiet. Faute de subventions, les finances ne permettent plus d’envisager un avenir pour de telles interventions. «  C’est la première année où la recherche d’argent est devenue si difficile » explique le musicien. Des financements qui servent à payer des intervenants professionnels, spécialement formés à la petite enfance. Ils interviennent 6 fois par mois à l’hôpital, ce qui représente à l’année un budget de plus de 30 000 €.

Dans l’immédiat, l’association n’est en mesure de poursuivre son activité que jusqu’à la fin du mois d’octobre. Elle espère recueillir de nouvelles aides lui permettant de continuer à assurer en 2017, comme chaque année, près de 2000 visites à l’hôpital.
Le Blues de l'association Blouses Note
l’association Blouses Note permet depuis près de 20 ans aux enfants de l’hôpital Clocheville de profiter des interventions de musiciens jusque dans leurs chambres. Mais avec la baisse des subventions, l’existence de l’association est menacée.  - Nathalie Tissot, Luc Pérot
Le site internet de Blouses Note : www.blousesnotes.fr

Sur le même sujet

toute l'actu musique

L'Eco d'Ici: les faïenceries de la Loire, s'adapter ou disparaître

Près de chez vous

Les + Lus