Le feu d'artifice est un classique qui attire toujours autant de monde. Près de 30.000 personnes ont assisté aux festivités du 14 juillet l'an dernier à Blois… Cela représente les 2 tiers de la population de la ville.

Un afflux qu'il faut gérer avec attention, particulièrement depuis les tragiques évènements de Nice. Mairie, Préfecture, police... Tout le monde travaille depuis 4 mois sur le dispositif de sécurité.

"Il y aura des points durcis avec des systèmes qui empêchent l'entrée des véhicules sur l'espace piétonnisé, puis un système de contrôle d'accès avec 16 points de contrôle", détaille Sylvain Heurtebise de la direction générale à la mairie de Blois.


Le centre-ville entièrement piéton



La circulation sera donc coupée et des points de contrôle seront situés dans les rues avoisinant la Place de la résistance. Outre les services de l'Etat, une cinquantaine d'agents de sécurité privés seront mobilisés. Le dispositif sera flexible après le feu tiré à l'est du pont se déroulera un concert géant de l'autre côté. 

Le centre-ville de Blois va donc se transformer en fan zone, secteur entièrement piétonnier le temps d'une soirée. Après les Freros Delavega l'an dernier, Claudio Capéo se produira pour le concert de fin de soirée.