Quand les nouvelles technologies se mettent au service de l’histoire… Au château royal de Blois, les visiteurs peuvent désormais découvrir, en immersion totale, les derniers instants du Duc de Guise, au XVIe siècle.

Tout commence dans la salle des Etats généraux du château de Blois, un 23 décembre 1588. Le duc de Guise a rendez-vous avec le roi Henri III qui l'a convoqué dans son cabinet. 

« C’est super bien fait, on a vraiment l’impression d’être à l’intérieur », se réjouit un adolescent. « On se croirait plutôt dans un jeu vidéo. »


Une restitution authentique



Les historiens ont validé ces images lors du travail de numérisation. « La difficulté d’une restitution virtuelle, c’est qu’on est obligé d’aller dans les détails », explique Elisabeth Latrémolière, la directrice du château de Blois. « Il nous fallait de la documentation et j’ai retrouvé un particulier qui avait un dessin inachevé qui nous a permis d’avoir suffisamment d’information. »

Cette escapade de 6 minutes complète le travail des guides. Pour Frédéric Durin, directeur général adjoint à la culture, « les nouvelles technologies nous servent à percevoir le château différemment en l’adaptant au besoin des différents publics. »

Ce contenu n'est pas compatible AMP.

Cliquez ici pour accéder au site mobile.