Grand nettoyage des bords de Loire entre Avaray et Blois

Opération de nettoyage des bords de Loire entre Avaray et Blois - 18 mars 2017 - Loir-et-Cher / © A.Amiot
Opération de nettoyage des bords de Loire entre Avaray et Blois - 18 mars 2017 - Loir-et-Cher / © A.Amiot

La 13e édition de l’opération « Agissons pour une Loire propre » a réussi son pari. Plus de 250 personnes ont, malgré la pluie et le vent, retroussé leurs manches pour ramasser les déchets sur les rives de la Loire entre Avaray et Blois. 

Par Ch.L et L.Zellouma

Animateurs et élus locaux sont venus sensibiliser les 250 habitants ayant répondu aux appels de l’Observatoire Loire et de la Maison de Loire.

Venus des communes situées sur les bords du fleuve, ces bénévoles d’un jour ont bénéficié d’un cours de sensibilisation sur l’impact du tri des déchets sur la biodiversité du fleuve. Un nettoyage à la fois ludique et informatif auquel participait également une dizaine de mariniers. Accompagnés des ramasseurs, ils se sont rendus, à l’aide de leurs embarcations, sur les îles du secteur pour s’atteler au nettoyage. Onze communes étaient concernées dont Saint Dyé ou encore Montlivault. 

Après plusieurs heures de ramassage, ils sont venus à bout de 25 m3 de déchets, dont des objets en plastique, en verre ou encore des canettes. Pour Alain Amiot, animateur à l’Observatoire Loire, au-delà du nettoyage, le but de l’action est « d’éduquer la population au respect de l’environnement et de l’informer sur le patrimoine naturel du fleuve». 

Moins de déchets que d'habitude
La veille, 1400 élèves de ces mêmes communes, scolarisés de la maternelle au collège, ont récolté quelques 45 m3 de déchets, avec quelques étrangetés, telles que des portières de véhicules mais aussi des micro-ondes ou des vélos. Une opération de grande envergure qui a permis aux élus mais aussi aux citoyens de se rendre compte de l’immense chantier que représente la protection du fleuve, même si pour le Maire de Montlivault, Mr Chauveau, le butin du jour augure d'une bonne avancée : "Je constate qu'il y a moins de déchets que d'habitude, le citoyen semble de plus en plus sensibilisé ». 

Avec plus de 1 000 kilomètres de long, la Loire attire des milliers de visiteurs chaque année et sa préservation reste un enjeu de taille. 

Sur le même sujet

portrait de l'UB Chartres Métropole

Près de chez vous

Les + Lus