Le conservatoire de la châtaigneraie

Châtaigniers au couleur de l'automne / © France 3 Centre-VDL
Châtaigniers au couleur de l'automne / © France 3 Centre-VDL

Dans une Sologne aux couleurs automnales, notre série PAYSAGES vous propose une cueillette de châtaignes. Pas n’importe quelle cueillette puisqu’il s’agit de répertorier les espèces dans le cadre de la création d’un conservatoire de la châtaigneraie Solognote.

Par Sylvain Hadelin / A.Lps

Imaginons, voila deux siècles, Yvoy-le-marron dans le Loir-et-Cher avec ses 5000 châtaigniers sur 600 hectares... Greffés puis plantés tous les dix-sept mètres, ils accueillent dans leur rang soit des pommiers, soit du seigle ou du blé noir.
Le châtaignier, appelé à cette époque « l’arbre a pain », est alors cultivé sur des milliers d’hectares et assure la prospérité des villages tout au long des XVIII et XIXème siècles, au point d’accueillir et de nourrir des centaines de Beaucerons durant les années de mauvaises récoltes céréalières.
Châtaignes dans leurs bogues / © France 3 Centre-VDL
Châtaignes dans leurs bogues / © France 3 Centre-VDL

Aujourd'hui, cet immense verger a disparu. Il ne reste que des parcelles éparses, entretenues par des passionnés attachés à l’identité du lieu, mais aussi conscients des intérêt biologiques et économiques de ce patrimoine fruitier Solognot.

L’étude lancée par le conservatoire devrait permettre de mieux le cerner et le protéger et à l’instar de l Italie, du Portugal ou encore, plus proche de nous, de l’Ardèche, la Sologne pourrait peut être redevenir productrice de la châtaigne avec un produit alimentaire de premier choix. 
Dans tout les cas, qu’ils soient économiques ou écologiques, les enjeux autour du châtaignier ont une véritable influence sur le paysage de Sologne.

[VIDEO]  A la rencontre des acteurs du conservatoire de la châtaigneraie à Yvoy-le-Marron (41) avec Sylvain Hadelin, Charly Krief, Laurent Amblard  et Cindy Vermeulen

PAYSAGES : le conservatoire de la châtaigneraie (41)
Dans une Sologne aux couleurs automnales, notre série PAYSAGES vous propose une cueillette de châtaignes. Pas n’importe quelle cueillette puisqu’il s’agit de répertorier les espèces dans le cadre de la création d’un conservatoire de la châtaigneraie Solognote à Yvoy-le-Marron (41) avec Pierre Aucante, fondateur du conservatoire de la châtaigneraie Solognote - Bernard Gaucher, apiculteur - Mathilde Outters, apricultrice - Claude Duguet, conservatoire du châtaigner en Berry - Cécile Macé, ingénieure Union pour les Ressources Génétiques du Centre. Images Aériennes : Vincent Gérard.  - Sylvain Hadelin, Charly Krief, Laurent Amblard et Cindy Vermeulen
Intervenants dans le sujet
-Pierre Aucante, fondateur du conservatoire de la  châtaigneraie Solognote
-Bernard Gaucher, apiculteur
- Mathilde Outters, apicultrice
-Claude Duguet, conservatoire du châtaigner en Berry
-Cécile Macé, ingénieure Union pour les Ressources Génétiques du Centre
-Images Aériennes de Vincent Gérard




Le châtaignier

Est un feuillu dont les feuilles sont légèrement dentées et en forme de fer de lance.
Son bois, très résistant, dégage une forte odeur de tanin, caractéristique lorsque l’on se promène en forêt. Il est utilisé en menuiserie, mais aussi pour fabriquer des tonneaux, des piquets,  des poteaux, des pièces de charpente, du parquet, etc.
Ses fruits comestibles, les châtaignes, sont regroupés par trois  dans une bogue épineuse. Autrefois, la châtaigne était à la base de l’alimentation, d’où le nom « d’arbre à pain » attribué au châtaignier. 

En Sologne, cette essence est encore assez présente surtout dans certains secteurs.
>>> à la découverte de la Sologne

A lire aussi

Sur le même sujet

Réouverture d'un commerce en zone rurale, près de Sancerre (Cher)

Près de chez vous

Les + Lus