Vierzon: la communauté musulmane intéressée par une église mise en vente par le diocèse

La communauté musulmane maghrébine de la ville de Vierzon a adressé la semaine dernière une proposition d'achat de l'église Saint Eloi au diocèse de Bourges.

  • Ch.L
  • Publié le , mis à jour le
L'Eglise Saint Eloi de Vierzon (Cher) a été mise en vente par le diocèse de Bourges © France 3 Centre

© France 3 Centre L'Eglise Saint Eloi de Vierzon (Cher) a été mise en vente par le diocèse de Bourges


Les musulmans de Vierzon ont longtemps hésité à présenter leur offre de rachat. Car ces dernières semaines, l'annonce de cette possible vente avait enflammé les réseaux sociaux et provoqué un grand emballement médiatique.
Un emballement qui a fait fuir les entrepreneurs, les pompes funèbres ou encore les témoins de Jéovah, également intéressés par ce batiment de 1955.

Alors, en attendant la réponse de l'archevèque de Bourges la semaine prochaine, les musulmans de Vierzon viennent de lancer une souscription auprès des fidèles. Ils prévoient également de constituer une association afin de solliciter des aides auprès, par exemple, de la Grande Mosquée de Paris.

Mais aujourd'hui, rien n'est encore fait. D'autres acheteurs peuvent toujours se manifester. 




  • "Osez le féminisme" lance une antenne à Rennes

    L'association "Osez le féminisme" s'implante en Bretagne. Ce mercredi, elle lance son antenne à Rennes au CRIJ 4 bis Cours des Alliés à 20h30. Six femmes ont décidé de s'investir et espèrent que d'autres se joindront à elles pour combattre les injustices sexistes. 

    Mis à jour le 28/09/2016
  • Les personnels de l'administration pénitentiaire réagissent contre les violences

    Les syndicats Cgt et Fo demandent aux personnels des centres de détention et maisons d'arrêt de Normandie, de retarder d'1/4 d'heure, les prises de service. Une action nationale,prévue jeudi destinée à protester contre les agressions dont sont victimes les agents de la pénitentiaire.

    Mis à jour le 28/09/2016
  • A Bastia, les boues d’épuration en attente de traitement

    Depuis 15 jours, les boues d'épuration de la Communauté d'Agglomération de Bastia ne peuvent plus être traitées sur l'île. La société qui s'en occupait a fermé. Les autorités sont à la recherche d'autres solutions locales mais face à une situation critique, ils envisagent l'exportation.

    Mis à jour le 28/09/2016
les + lus
les + partagés