publicité

Les fouilles archéologiques préventives sont-elles nécessaires?

Sans l'archéologie, l'histoire n'existerait pas. Une évidence dont chacun convient mais qui oblige parfois les collectivités à renoncer à certains projets d’aménagement. Dans le Loiret, le président du conseil général, Eric Doligé demande l’arrêt des fouilles archéologiques à Artenay. 

  • Ch.L
  • Publié le , mis à jour le
Fouilles archéologiques préventives sur le site d'une ferme gallo-romaine à Garancières (Eure-et-Loir) - juin 2012 © France 3 Centre

© France 3 Centre Fouilles archéologiques préventives sur le site d'une ferme gallo-romaine à Garancières (Eure-et-Loir) - juin 2012

Obligatoires en France depuis 1986, les fouilles archéologiques préventives sont réalisées en amont d’un chantier de construction. Des experts viennent diagnostiquer le terrain et engagent des fouilles si nécessaires. Leur financement est à la charge des collectivités.

A Artenay, les sondages réalisés sur la future Zone industrielle du Pourpry ont révélé les vestiges d’une ferme-gallo romaine. Après trois mois d’investigation, les archéologues ont demandé à prolonger les fouilles. Interviewé lundi sur France Bleu, le président du conseil général, Eric Doligé (UMP) s'est dit opposé à cette nouvelle campagne dont il estime le coût à 3 millions d'euros supplémentaires. « Trop longues, trop coûteuses », ces fouilles ont fait fuir le fabricant de nacelles Access Industrie vers Saran près d’Orléans.

A Bourges (Cher), les travaux de rénovation de l’emblématique Maison de la culture ont dû être stoppés en 2012 par la découverte de thermes gallo-romains. En février 2013, le maire Serge Peletier (UMP)  a crée la surprise en annonçant la fin des travaux et le déménagement de la Maison de la Culture sur la place Séraucourt dans des locaux plus vastes. La ville avait estimé le surcoût lié à ces fouilles à 6 millions d’euros, autant dire un gouffre dans le budget de la collectivité locale.

  • Pithiviers et Beaune-la-Rolande : se souvenir de la Shoah

    Ce dimanche 15 mai, à Pithiviers et Beaune-la-Rolande dans le Loiret, on s'est souvenu, comme chaque année, de ces camps d'internements créés pendant la seconde guerre mondiale et de toutes les victimes qui y sont passées. 

    Mis à jour le 15/05/2016
  • Radio Londres : le premier message français est parti de Châteauroux

    C'était il y a 75 ans pendant la seconde guerre mondiale. Le 9 mai 1941, un agent français du Special Operations Executive, lançait le premier appel radio depuis une maison de Châteauroux (Indre) à destination de Londres. Ce lundi, dans le Berry et en Angleterre, on commémorait ce jour historique

    Mis à jour le 09/05/2016
  • Un squelette d'enfant datant de 1 500 ans découvert à Chartres

    Une équipe d'archéologues de Chartres a mis au jour un sarcophage dans la nef de l'Abbaye Saint Brice. Il renferme le squelette très bien conservé d'un enfant de la période mérovingienne. Il est daté d'il y a 1 500 ans. Un moment rare et émouvant pour l'équipe de scientifiques.

    Mis à jour le 13/04/2016

L'actu de votre région en vidéo

Onze visages pour un massacre

La jeune photographe tourangelle Isabelle Vieux a rencontré onze survivants du massacre de Maillé (25 août 1944) Où 124 personnes furent tués par l'armée allemande dans ce petit bourg de Touraine. Jeudi 25 août, Jean-Marc Todeschini, secrétaire d'Etat aux anciens combattants, assistera au 72e anniversaire du massacre de Maillé. Intervenants : Serge Martin, Rescapé du 25 août 1944, Cristiane Guitton, Rescapée du 25 août 1944 et Romain Taillefait Responsable de la Maison du souvenir de Maillé

J.P Brusseau et A.Darblade

© France 3 Centre VDL

les + lus